Le festival Jazz à Vienne s'organise face aux annulations d'artistes

Bien que les restrictions sanitaires soient graduellement levées en France depuis le début de juin 2021, de nombreux artistes internationaux qui étaient attendus à Jazz à Vienne annulent leur tournée, contraints par des mesures plus restrictives dans d'autres pays.

Cinq soirées ont dû être repensées ou reportées par les équipes du festival après des annulations d'artistes internationaux.
Cinq soirées ont dû être repensées ou reportées par les équipes du festival après des annulations d'artistes internationaux. © Allili Mourad / Maxppp

Le retour à la normale ne sera pas immédiat. Alors que la situation sanitaire s'est largement améliorée depuis le début du mois de juin et que les restrictions sont levées, les festivals d'été doivent encore composer avec les annulations de dernière minute d'artistes internationaux, qui voient leurs conditions de voyage compliquées par des restrictions dans divers pays. Le célèbre festival Jazz à Vienne, dans le Rhône, n'échappe aux perturbations, et a dû annuler ou recomposer 5 soirées à ce stade. 

 

Annulations en cascade

Après avoir annulé l'édition 2020, les équipes du festival étaient déterminées à maintenir celle de cette année coûte que coûte, tout en sachant que "les difficultés seraient nombreuses", selon les organisateurs. Elles commencent dès la première soirée, celle du 23 juin prochain, qui a dû être annulée sine die : le concert du pianiste et chanteur britannique Jamie Cullum est reporté à 2022. L'auteur-compositeur a récemment renoncé à sa tournée européenne. L'organisation du festival indique que les personnes ayant réservé des billets  pour cette soirée peuvent les conserver pour 2022 ou demander un remboursement. La soirée du lendemain, le 24 juin, est également annulée et reportée au 6 juillet. Le groupe Portico Quartet annule en effet sa tournée. En contrepartie, le festival propose au public de profiter de l'artiste de Corée du Sud Youn Sun Nah, le guitariste Ulf Wakenius, ainsi qu'Anne Paceo et le pianiste Tigran Hamasyan.

 

Casse-tête 

L'organisation tente en effet de compenser ou de remplacer les annulations, pour maintenir les soirées. La soirée brésilienne du 26 juin était compromise par l'annulation de l'artiste Seu Jorge, qui renonce lui aussi à sa tournée européenne. Le festival a trouvé un autre artiste brésilien, Chico César, pour le remplacer. Les festivaliers ayant réservé des billets pour cette soirée ont la possibilité de conserver leur billet ou de demander le remboursement. Enfin, pour le 1er juillet, le groupe Brooklyn Funk Essentuals remplacera Maceo Parker. Là encore, les festivaliers gardent le choix de profiter de la soirée proposée, ou de se voir remboursés. Si les festivaliers sont invités à consulter régulièrement le site web de Jazz à Vienne, en cas d'autres imprévus, la majorité des artistes prévus sera bien là... Pour le plaisir de vos oreilles. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jazz à vienne culture musique covid-19