D1 : l'Olympique Lyonnais l'emporte 8-0 sur le FC Fleury mais perd son titre

Malgré sa victoire sur le FC Fleury (8-0), vendredi 4 juin 2021, les joueuses de l'Olympique Lyonnais après quatorze titres consécutifs de champion de France, ont abandonné leur couronne aux Parisiennes du PSG, victorieuses de leur côté et dans le même temps de Dijon (3-0).

C'est un succès en forme de baroud d'honneur pour les joueuses de l'Olympique Lyonnais qui se sont imposées sur l'équipe du FC Fleury ce vendredi 4 juin 2021 sur la pelouse de Décines. Les Lyonnaises se retrouvent 2e du classement à une longueur du PSG. Grâce à une victoire contre Dijon (3-0) à Jean-Bouin, le club parisien a enfin remporté le premier titre de D1 dames de son histoire. Les Lyonnaises étaient championnes de France sans interruption depuis 14 ans. 

Avec 62 points, les Parisiennes devancent d'un point les Lyonnaises (61 pts), qui ont écrasé en vain Fleury (8-0). Le PSG était passé devant en novembre dernier en battant son bourreau lyonnais au Parc des Princes (1-0), et n'a plus quitté la tête de la D1 dames.

Des stars vont quitter l'OL

Une victoire sans appel pour les Lyonnaises. Les buts de l'OL ont été inscrits par Amel Majri (15e), Melvine Malard (26e), Nikita Parris (32e, 54e), Wendie Renard (65e), Eugénie Le Sommer (81e), Jodie Taylor (85e), Kadesha Buchanan (90e+2). La rencontre a été l'occasion d'une dernière apparition pour la gardienne Sarah Bouhaddi (33 ans) mais aussi l'attaquante Eugénie Le Sommer (31 ans) et la milieu Allemande Dzsenifer Marozsan (29 ans), toutes deux remplaçantes et entrées en seconde période, qui ont fait leur temps à Lyon. Ces trois dernières seront prêtées à OL Reign, le club américain contrôlé par l'Olympique lyonnais jusqu'au 31 décembre 2021. Capitaine face à Fleury, la Japonaise Saki Kumagaï (30 ans) a été, quant à elle, recrutée par le Bayern Munich.

"Je suis fière de mes coéquipières du club. On a bien joué ce soir. C'était magnifique. J'ai eu beaucoup de chance. J'ai pu jouer et porter ce maillot pendant 8 ans", a déclaré Saki Kumagaï à l'issue de la rencontre contre le FC Fleury.

Ces départs marquent une fin de cycle pour l'OL qui tentera de reconquérir son titre dès la saison prochaine avec un effectif renouvelé. Après cette première saison sans titre depuis 2006, l'OL a déjà pensé le changement. Une femme s'est installée sur le banc : Sonia Bompastor a remplacé fin avril Jean-Luc Vasseur après l'élimination en Ligue des champions.

Des retours dans un effectif tourné vers l'avenir

Pour reconquérir le titre, l'Olympique lyonnais comptera aussi sur des retours. Les Lyonnaises sont privées depuis un an et demi de la meilleure joueuse du monde,  Ada Hegerberg, première Ballon d'Or de l'histoire du foot féminin. Lyon espère retrouver son attaquante norvégienne, indisponible en raison d'une blessure à un genou mais aussi victime d'une fracture de fatigue à un tibia mal diagnostiquée. 

La défenseure centrale internationale française Griedge Mbock reprendra aussi la compétition après une absence d'un an pour une rupture du tendon d'Achille gauche, tout comme la milieu espagnole Damaris Egurrola, recrutée en janvier, également blessée à un genou en avril.

"Il faut se tourner vers l'avenir, reconstruire pour gagner des titres de nouveau dès la saison prochaine. Il y a des départs mais aussi des recrues qui vont arriver et des jeunes d'avenir à intégrer. Ce sera mon travail pour que nous retrouvions une dynamique et une cohésion de groupe qui permettent d'aller chercher de nouveau des victoires," a expliqué Sonia Bompastor à l'issue de la rencontre. 

Pour redonner du souffle à une équipe, Sonia Bompastor misera aussi sur les recrutements : la gardienne, Christiane Endler est pressentie pour succéder à Bouhaddi tout comme l'arrière gauche Perle Morroni avec qui le club rhodanien discute, et l'attaquante danoise Signe Bruun.