Cet article date de plus de 3 ans

Dimanche en politique : " J'ai mal à mon boulot ! "

"J'ai mal à mon boulot" ... "Dimanche en politique" se préoccupe de la souffrance au travail. Un mal souterrrain qui mine le moral et qui peut conduire au suicide. Olivier Michel reçoit un policier en dépression et un spécialiste des risques psycho-sociaux pour traiter d'une terrible réalité.      
Olivier Michel plante d'emblée le décor. La souffrance au travail, c'est 200 000 arrêts maladie par an en France et 8% du PIB, soit bien plus qu'on ne veut bien le dire. Un mal que les autorités peinent elles-mêmes à reconnaître sous prétexte qu'il ne serait pas le seul fait du milieu professionnel mais la conséquence d'une conjonction de facteurs personnels. 

Quoi qu'il en soit, vos propres contributions mettent des mots sur un syndrôme assez largement partagé : Surmenage, hyperstress, burn-out, management défectueux . Au delà des symptômes, une réalité qui peut conduire au suicide. Justement. Sur le plateau de "Dimanche en politique", Michel, un policier à l'apparence solide vient pourtant raconter sa propre détresse. Il aurait mis fin à ses jours si un collègue de travail n'avait pas discerné chez lui un profond désespoir. Juste à temps, avant qu'il ne commette l'irréparable avec son arme de service.


Michel Debout est professeur de médecine légale et de droit de la santé. C'est un éminent spécialiste des risques psycho-sociaux à St Etienne. Il  résume le processus qui conduit au suicide pour des raisons d'abord professionnelles. Un surinvestissement. Un décalage entre le job tel qu'on l'avait rêvé et la réalité des missions. Une perte de sens. On ne sait plus à quoi on sert. Un sentiment d'inutilité. On ne comprend plus sa raison d'être. On s'épuise. On s'isole et on veut en finir avec la vie. Un engrenage funeste, vécu souvent secrétement, qui peut se traduire par des velleités suicidaires, parfois avec passage à l'acte.
 
Pour voir l'émission sur l'antenne de France 3 Rhône-Alpes, c'est dimanche à 11h30. Si vous préferez revoir le Facebook live de l'enregistement, c'est ici : 

   

                  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique santé société