Dimanche en politique : Quel est donc l'avenir du PS ?

Le PS a un nouveau premier secrétaire : Olivier Faure. "Dimanche en politique" s'interroge justement sur le renouveau du Parti Socialiste. Quel positionnement par rapport à la politique présidentielle ? Quelles alliances nouer lors des européennes et des municipales?    

Par Philippe Bette

Avec 48,56% des suffrages des militants, Olivier Faure est donc assuré aujourd'hui de devenir le premier secrétaire du PS. Son challenger, Stéphane Le Foll , crédité de 26,10 % des voix, a d'ores et déjà annoncé qu'il se retirait. Il n'y aura donc plus qu'un seul candidat le 29 mars pour la présidence du PS.

Précisément:  Quel est donc aujourd'hui l'avenir du PS ? C'est la question posée par Paul Satis aux invités de "Dimanche en politique" : Sylvie Guillaume, députée européenne PS, Anne Brugnera , députée d'En Marche et Daniel Navrot, politologue.

Sylvie Guillaume, qui a longtemps présidé aux destinées de la fédération PS du Rhône, soutenait la candidature d'Olivier Faure. Une candidature portée à 55,5% par les militants socialistes du Rhône : "Je pense qu'il fallait parier cette fois ci sur un dirigeant nouveau, explique -t-elle estimant que Stéphane Le Foll,  "portait un poids de l'histoire récente". Autrement dit, il était par trop identifié au quinquennat de François Hollande. Sylvie Guillaiume se reconnaît donc parfaitement dans la ligne social-démocrate du PS.

Daniel Navrot, politologue,responsable de la lettre politique "Prospective Rhône-Alpes", évoque l'impérieuse nécessité pour le PS de se reconstruire. Il doit fonder un nouveau socle idéologique, un nouveau programme politique autour de la social-démocratie.
Dimanche en politique : quel avenir pour le PS ?
Le PS a un nouveau premier secrétaire : Olivier Faure. "Dimanche en politique" s'interroge justement sur le renouveau du Parti Socialiste. Quel positionnement par rapport à la politique présidentielle ? Quelles alliances nouer lors des européennes et des municipales? Notre consultant, Daniel Navrot, politologue, évoque l'impérieuse nécessité pour le PS de se reconstruire en fondant un nouveau socle idéologique, un nouveau programme politique autour de la social-démocratie.
             
Mais quel sera donc concrètement le positionnement politique du nouveau PS ? Pour Sylvie Guillaume , il pourra y avoir des points de convergence avec la politique présidentielle mais aussi des points de désaccord. L'élue PS cite ainsi une première confrontation autour du texte de loi "Asile et immigration" défendu par Gérard Collomb. Celui-là-même que Sylvie Guillaume a longtemps soutenu puisqu'elle était à ses côtés à la mairie de Lyon ...  



Anne Brugnera, transfuge du PS et maintenant députée "En marche" du 4ème arrondissement du Rhône, se dit elle aussi "socialiste", mais avec ce pragmatisme qui fait qu'elle s'est rapprochée d'Emmanuel Macron. Les deux élues se connaissent bien et se tutoient. Même si aujourd'hui elles ne partagent plus la même ligne politique.          
 
L'émission est  diffusée dimanche à 11h30 sur l'antenne de France 3 Rhône-Alpes .  
     



Sur le même sujet

Les + Lus