RESUME VIDEO. L'OL bat Metz (2-1) et se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de France

replay
Publié le Mis à jour le

Les Lyonnais l'ont emporté face au FC Metz (2-1) en 32es de finale de la Coupe de France grâce à une tête de Lukeba sur corner à la 77e minute (2-1) ce samedi 7 janvier.

Lyon se qualifie pour les 16es de finale (2-1) ! 

Après une heure de jeu sans but, tout s'est accéléré en l'espace de deux minutes sur la pelouse du Groupama Stadium. C'est le jeune attaquant de l'OL, Barcola, qui a ouvert le score à la 61e minute. Il s'agit de son premier but chez les professionnels pour ce grand espoir formé au club. Mais dans la foulée, le FC Metz a réagi en égalisant grâce à Jallow, qui a expédié un missile d'en dehors de la surface. Sa frappe a heurté la transversale de Lopes avant de rentrer (1-1, 63e). 

Voir le match en intégralité

Après un temps fort messin, c'est le défenseur lyonnais Lukeba, âgé de 20 ans et lui aussi issu du centre de formation de l'OL, qui a délivré son équipe en marquant d'une tête sur corner (2-1, 77e). Lyon a ensuite résisté jusqu'au coup de sifflet final et se qualifie donc pour les 16es de finale de la Coupe de France. Une grosse bouffée d'oxygène pour les joueurs de Laurent Blanc, à la peine en Ligue 1 (8e au classement).

"Se qualifier et gagner un match est le plus important, il faut le savourer. Les premiers tours sont parfois très difficiles. C'est le charme de la Coupe. Quand on n'arrive pas à concrétiser sa domination comme en première période, on a un match difficile. Je suis content car les joueurs font des efforts même si cela ne se voit pas toujours", a confié Laurent Blanc à l'issue du match. 

En première période, malgré un coup franc sur la barre tiré par Maxence Caqueret (18e) et une grosse occasion de Moussa Dembélé après une action de Rayan Cherki, Lyon s'était heurté à une formation messine regroupée, qui s'est un peu enhardie après la mi-temps.

L'enjeu du match 

C'est seulement un 32es de finale de Coupe de France, mais pour l'Olympique lyonnais le match face au FC Metz samedi 7 janvier à 15h30 est porteur d'un gros enjeu. Pour les joueurs de Laurent Blanc, qui occupent le 8e rang en Ligue 1, loin des places européennes, la Coupe de France devient le chemin le plus court pour décrocher une qualification en coupe d'Europe en vue de la saison prochaine. 

"Une victoire vaut tous les discours pour faire en sorte que tout le monde soit derrière le club et l'équipe", a insisté Laurent Blanc jeudi en conférence de presse. L'entraîneur lyonnais, qui a succédé à Peter Bosz début octobre, a rappelé que l'ambiance tendue autour du club "remontait à très longtemps". "La Coupe peut être l'un des éléments qui peut nous fédérer mais toutes les victoires sont bonnes à prendre et constituer des remèdes pour le mal que l'on a. Le match contre Metz est donc important car c'est un match couperet", a-t-il conclu.

Sans Lacazette, avec Cherki 

Sur la pelouse du Groupama Stadium cet après-midi, l'entraîneur lyonnais aligne donc une équipe compétitive, même si Alexandre Lacazette, le leader de l'attaque lyonnaise, ne débute pas le match à cause d'une douleur aux ischio-jambiers.

En revanche, Cherki, relancé par Laurent Blanc et buteur lors de la victoire à Brest en décembre, est bien là. Il évoluera aux côtés de Dembélé en attaque. En revanche, le champion du monde argentin Tagliafico, qui était pressenti comme titulaire, sera sur le banc des remplaçants. C'est Diomande qui est aligné en défense aux côtés de Kumbedi, Da Silva et Lukeba. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité