Les joueurs de l’Olympique Lyonnais retrouvent le rythme et terminent l’année en se rassurant

L’objectif de l'OL, hier soir, était de gagner absolument ce match de reprise du championnat. Contre Brest, les lyonnais l’ont brillamment réussi. Au-delà du score (4-2), ils ont dominé les deux mi-temps, et occupé le terrain comme rarement cette saison.

Lyon s'est rassuré en signant une victoire tout en maîtrise à Brest (4-2), grâce à un festival offensif de Maxence Caqueret et d’Alexandre Lacazette, mercredi soir lors de la 16e journée de Ligue 1. 

Caqueret a montré la voie à la 21ème minute, puis servi Rayan Cherki à la 32ème. A la 35ème minute Alexandre Lacazette transforme un penalty. Et en deuxième mi-temps, c’est Tetê qui a enfoncé le clou, avec un quatrième but à la 48ème minute. 

Les brestois n’ont pourtant jamais baissé pavillon. Réussissant momentanément l’égalisation avec Mathias Pereira Lage à la 29ème minute. Puis Steve Mounié, à la 73ème, parvient un peu à alléger la facture pour les bretons en réduisant la différence de but. Score final 4 à 2 en faveur de Lyon.  

Avec son premier match officiel sous le pavillon américain de son nouveau propriétaire John Textor, l'OL reste à la 8ème place du classement mais revient provisoirement à sept points du podium. Son objectif affiché de qualification pour la Ligue des Champions est encore loin mais semble désormais possible à atteindre. 

 

On ne va pas tout gommer sur un match mais on ramène trois points et il y a beaucoup de satisfaction

Laurent Blanc, entraineur de l'OL

Pour l’entraineur des Lyonnais, Laurent Blanc, “ça va mieux, mais on n'en est qu'au premier match. Dans trois jours on remet tout à zéro et on repart. On ne va pas tout gommer sur un match mais on ramène trois points et il y a beaucoup de satisfaction dans l'utilisation du ballon.” 

Les joueurs de l'OL sauront profiter de la belle opportunité créée par le calendrier de Ligue 1 ? Lors des prochaines journées ils vont jouer contre une succession d'équipes normalement à leur portée. Clermont-Ferrand, le 1er janvier. Puis Nantes, Strasbourg, Ajaccio, Troyes. Le premier vrai test se jouera contre Lens mais pas avant la mi-février. 

Cela laisse un peu de temps à Laurent Blanc pour peaufiner la composition de son équipe. Et surtout de renforcer la défense lyonnaise qui hier était très expérimentale. 

 Avec AFP.