Dissolution de l'Assemblée ationale : "Bardella, casse-toi, l'Europe n'est pas à toi", des lycéens se mobilisent devant leur lycée

Plus sur le thème :

Environ 200 lycéens se sont retrouvés devant le Lycée Saint-Exupéry, dans le 4e arrondissement de Lyon. Après les résultats des élections européennes et l'annonce de la dissolution de l'Assemblée Nationale, ils souhaitent "mobiliser face à la haine".

Ils ont très vite réagi aux résultats des élections européennes. Tôt ce lundi 10 juin, 200 élèves se sont rassemblés devant le Lycée Saint-Exupéry, situé à la Croix Rousse, dans le 4e arrondissement de Lyon.

"C'est grave ce qu'il s'est passé"

Sur les affiches brandies, on peut lire des slogans hostiles au Rassemblement National. Sur l'une d'elles, l'acronyme RN a été remplacé par "R Haine". Sur une autre, "Anti Fa" a été peint en rouge. Des groupes crient "Bardella, casse-toi, l'Europe n'est pas à toi".

C'est important d'être là, de montrer que nous sommes contre l'extrême droite. Je n'ai pas envie de grandir dans un monde avec l'extrême droite au pouvoir. C'est grave ce qu'il s'est passé.

Vénus, lycéenne

"Nous sommes les adultes de demain"

Tous appellent à un sursaut en prévision des élections législatives prévues les 30 juin et 7 juillet prochains. "Nous sommes les adultes de demain, on veut vivre dans un monde en paix", à tout juste 18 ans, Ondine est allée voter hier, elle explique qu'entre la dissolution de l'Assemblée Nationale et les résultats aux européennes, il fallait qu'elle se mobilise.

"Un regroupement non sécurisé"

Le rassemblement se déroule dans une ambiance festive, les lycéens chantent et applaudissent.

Un important dispositif policier se trouve aux abords de l'établissement. Certains jeunes expliquent "on ne veut pas d'embrouille, on fait un truc festif, on laisse passer les candidats au bac".

Dans un message adressé aux familles, le proviseur a écrit "j'invite les élèves à rentrer chez eux... afin d'éviter tout regroupement non sécurisé qui serait contraire au plan vigipirate".

Certains élèves évoquaient à la mi-journée, un possible rassemblement demain mardi.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité