Economiser du carburant face à la hausse des prix, les bons réflexes de conduite

Publié le
Écrit par France 3 Rhône-Alpes

Alors que le prix du carburant flambe, des professionnels de l'automobile en profitent pour distiller quelques bons conseils pour ne pas "gaspiller" inutilement de l'essence. Des conseils qui commencent par quelques bons réflexes à adopter au volant.

Depuis le début de l'année, le passage à la pompe est douloureux. Pour mieux maîtriser sa consommation de carburant et ne pas brûler inutilement de l'essence, petite piqure de rappel sur les principes de base de l'éco conduite. Des économies d'essence au compte-goutte mais qui peuvent faire la différence à la pompe. 

Evitez d'appuyer sur le champignon 

Le plus important est de faire attention à la consommation de carburant sur les premiers kilomètres après le démarrage du moteur. Garder une vitesse lente sur les premiers kilomètres, le temps que le moteur se mette en route permettra d’économiser du carburant.

Il éviter les freinages et les accélérations brusques. Maintenir une vitesse, la plus constante possible, pour éviter une surconsommation de carburant.

Jetez un oeil sur le compte-tours. L'indicateur du nombre de tours que le moteur effectue par minute. Il faut environ 2 000 tours par minute pour un moteur diesel et 2 500 tours pour un moteur essence. Entre 3 000 et 3 500 tours, le moteur est déjà en surconsommation. ·     

Pour des arrêts supérieurs à une minute, mieux vaut éteindre le moteur.

Activer le régulateur de vitesse dès que possible, et le désactiver dans une montée ou une descente. Puisqu’en montée, il aura tendance à forcer pour maintenir la vitesse. En descente, il est préférable d’utiliser le frein moteur. 

Sur l’autoroute, lorsque la vitesse est limitée à 130 km/h, il est préférable de ralentir et rouler à 120 km/h, ce qui entrainera une baisse de la consommation.

Surconsommation de carburant : c'est aussi une question d'air ! 

La climatisation, c'est avec modération. Evitez de l’activer au démarrage du moteur. Concernant la température, évitez de transformer l'habitable en réfrigérateur. On peut se limiter à 5 degrés inférieurs à la température extérieure, cela suffira à refroidir l’habitacle.

Lorsque l'on roule vite, il est préférable de fermer les fenêtres. L’ouverture des fenêtres rime avec perte d’aérodynamisme et entraîne une surconsommation.

Gare au filtre à air. Il doit être bien nettoyé. Si ce filtre est encrassé, le moteur va consommer plus de carburant afin de compenser la mauvaise qualité de l'air qu'il reçoit. La hausse de consommation peut être comprise entre 10% et 25%. Cette hausse peut également être liée uniquement liée à un filtre à air usagé qui provoque un encrassement du moteur et du système d'échappement.

Côté pneus : restez gonflé ! La négligence dans ce domaine peut coûter cher. Des pneus sous-gonflés sont un risque pour la sécurité, en plus d'entraîner une surconsommation de carburant.

Enfin, n'hésitez pas à utiliser un GPS afin d’emprunter les chemins les plus courts, d’éviter les bouchons et les travaux. ·

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité