Emmanuel Macron attendu à Lyon aujourd'hui

© AFP
© AFP

Emmanuel Macron vient présider aujourd'hui à Lyon le comité stratégique de la filière "Chimie et materiaux " à Pierre Benite. Il en profitera pour rencontrer "les forces économiques et créatives du territoire" à l'invitation de Gérard Collomb qui lui a apporté son soutien pour les présidentielles   

Par Philippe Bette

Le ministre de l'économie doit présider ce matin à Pierre Bénite le comité stratégique de la filière "Chimie et matériaux". Cette instance regroupe l’ensemble des entreprises de l’industrie chimique, des industries de transformation des matières plastiques et du caoutchouc et de l’industrie papetière. Cette filière réalise chaque année un chiffre d’affaire de près de 120 milliards d’euros et représente environ 950 000 emplois directs et indirects.

Cette réunion sera "l’occasion pour le Ministre de réaliser un bilan de l’exécution du contrat de filière, d’évoquer les enjeux de la filière, en particulier ceux liés au coût de l’énergie, ainsi que son avenir".

Emmanuel Macron profitera également de son passage à Lyon pour saluer à la mi-journée "les forces économiques et créatives du territoire" à l'invitation du président de la métropole Gérard Collomb. Le sénateur-maire de Lyon a tout récemment encore marqué son soutien au jeune ministre de l'économie en lui promettant son aide pour les élections présidentielles s'il était candidat.    

 
Les élus d'opposition mécontents  


Enfin ,il est prévu que le ministre visite encore l'Institut des ressources industrielles dans le 8ème arrondissement de Lyon, en présence de parlementaires et d'élus locaux, sans autre précision.Justement : Les élus d'opposition de la métropole s'étonnent dans un communiqué de n'avoir pas été invités pour la circonstance, "au mépris de tout protocole républicain"  ...

Philippe Cochet , député-maire de Caluire et Cuire et Président du groupe "Les Républicains et apparentés" de la métropole de Lyon et Michel Havard, président du même groupe pour le ville de Lyon en profitent pour lancer une pique à l'adresse de G.Collomb et d'E. Macron : "  Mais peut-être avons-nous mal compris ? Ni la Métropole de Lyon, ni la Ville de Lyon ne sont puissances invitantes mais que prestataires de services dans cette affaire. Dès lors, nous ne doutons pas qu’elles sauront adresser la facture aux services de l’Etat ou peut-être au mouvement « En marche ! » s’il s’agit d’une opération de fundraising en vue de la prochaine présidentielle."

Outre cette opposition , Emmanuel Macron devrait aussi trouver d'autres mécontents sur son passage : Les opposants à la loi travail ont prévu de manifester ce matin devant l'usine Arkema de Pierre Bénite où se trouvera le ministre. L'intersyndicale s'invitera à la fête.    

Sur le même sujet

Un exemple de start-up en Auvergne

Les + Lus