Lyon : saisie de 700 kg de résine de cannabis et d'herbe

A l’issue d’une enquête de plusieurs semaines, la direction des douanes saisit près de 700 kg de résine de cannabis et 53 kg d’herbe de cannabis à bord d’un ensemble routier venant d’Espagne et intercepté près de Lyon.
 

Au milieu d'un chargement de salades impropres à la consommation, une palette filmée contenant 20 valises marocaines et 15 sacs d'herbe de cannabis est mise à jour. Au total, 645 kg de résine de cannabis et 53 kg d'herbe de cannabis sont dénombrés. les trafic a été arrêté près de Lyon.
Au milieu d'un chargement de salades impropres à la consommation, une palette filmée contenant 20 valises marocaines et 15 sacs d'herbe de cannabis est mise à jour. Au total, 645 kg de résine de cannabis et 53 kg d'herbe de cannabis sont dénombrés. les trafic a été arrêté près de Lyon. © Douane Française
Près de 645 kg de résine de cannabis et 53 kg d’herbe de cannabis ont été saisis à bord d’un ensemble routier venant d’Espagne et intercepté près de Lyon, par les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières.

Sur information initiale de la brigade des douanes de Clermont-Ferrand et à l’issue d’une enquête de plusieurs semaines confirmant les soupçons de transport de stupéfiants, les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières repèrent le camion dans la nuit du 23 au 24 avril dernier et le rabattent sur une aire de service près de Lyon afin de procéder à son contrôle.

Au milieu d'un chargement de salades impropres à la consommation, une palette filmée contenant 20 valises marocaines et 15 sacs d'herbe de cannabis est mise à jour. Au total, 645 kg de résine de cannabis et 53 kg d'herbe de cannabis sont dénombrés.
 
A l'issue de la procédure douanière, l'individu et la marchandise de fraude ont été remis à l'antenne de l’Office anti-stupéfiants de Lyon, chargée de l'enquête judiciaire par la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Lyon.

A la suite de sa garde à vue, le chauffeur a été présenté à un juge d'instruction, mis en examen pour trafic de stupéfiants et placé en détention provisoire.
 
Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, a déclaré "Je félicite les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières, qui grâce à la synergie des circuits de renseignement provenant des unités de la surveillance terrestre basées sur tout le territoire, viennent de priver un réseau criminel d'une marchandise de fraude estimée à plus de 5 millions d'euros sur le marché illégal de la vente au détail.
Je salue particulièrement l’engagement des services douaniers, qui en cette période de crise épidémique, continuent à lutter contre les trafics, tout en poursuivant leur mission d'assistance aux  entreprises opérant légalement. Actuellement, ils facilitent et sécurisent l'acheminement des marchandises nécessaires à la lutte contre le COVID-19, les masques notamment, tout en empêchant les trafics de prospérer."


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue police société sécurité enquêtes justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter