Fermeture des centres commerciaux : on fait le point dans la Métropole de Lyon et à Saint-Etienne

Le 29 janvier, le gouvernement a annoncé que "les centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 m²" seraient contraints à la fermeture à partir du 31 janvier pour éviter une recrudescence de l'épidémie de Covid19. Le point sur les centres concernés en Métropole de Lyon et à Saint-Etienne.

Fermeture des centres commerciaux : on fait le point dans la Métropole de Lyon (archives centre commercial Part-Dieu)
Fermeture des centres commerciaux : on fait le point dans la Métropole de Lyon (archives centre commercial Part-Dieu) © maxppp

C'est une annonce qui est mal tombée pour les grands centres commerciaux qui misaient sur la campagne de soldes d'hiver pour écouler leurs stocks. Le coup d'envoi des soldes a été repoussé au 20 janvier 2021 et dix jours plus tard, l'exécutif a pris la décision de fermer les centres commerciaux non alimentaires d'une surface de plus de 20.000 m² de surface commerciale utile. Objectif de cette nouvelle restriction sanitaire: éviter une reprise de l'épidémie de Covid19 et un nouveau confinement. 

"Près de 400 centres commerciaux ou magasins sont concernés" en France, a annoncé le ministère de l'Economie dans un communiqué faisant suite à une réunion avec les représentants du secteur. La fermeture est intervenue samedi soir, 30 janvier, à minuit. Sur le territoire, on compte près de 800 zones commerciales. Certains sites sont occupés par un seul commerce, c’est notamment le cas pour les magasins Ikea, géant Suédois de l'ameublement. 

Dans les centres commerciaux stricto sensu, les enseignes alimentaires pourront rester ouvertes, de même que les pharmacies, mais leur surface sera quand même prise en compte pour déterminer le seuil fatidique de fermeture: "Les 20.000 mètres carrés se calculent en additionnant l'ensemble des surfaces des commerces, alimentaires ou non", a expliqué Bercy.

"Les zones commerciales, parcs d'activité et villages de marques où la circulation du public entre les commerces intervient en extérieur ne sont pas concernés et peuvent rester ouverts. En revanche, les bâtiments de plus de 20.000 m2 cumulés reliés par des allées closes et couvertes de ces zones doivent fermer", a détaillé le communiqué.

Affluence au centre commercial Part-Dieu 

Le centre commercial Part-Dieu, l'un des plus grands d'Europe, dispose d'une surface commerciale de près de 130.000 m² et compte plus de 240 boutiques, a donc baissé le rideau. Il a été contraint de se plier aux nouvelles normes sanitaires. Toutes les boutiques sont aujourd'hui fermées, à l'exception de la pharmacie et de la grande surface alimentaire Carrefour. Mais pour le dernier jour d'ouverture, le centre commercial implanté dans le quartier d'affaires a connu une très importante fréquentation. De nombreux Lyonnais ont ainsi voulu profiter de ce dernier jour d’ouverture de la Part-Dieu pour profiter des soldes qui ont à peine débuté. 

D'importantes files d'attente ont ainsi été constatées devant les boutiques, les allées et même sur le boulevard Vivier-Merle, à l'extérieur du centre commercial. Des images de forte affluence à l'intérieur et à l'extérieur du centre Part-Dieu ont circulé sur les réseaux sociaux. Certains twittos n'ont pas caché leur exaspération devant cette décision gouvernementale ... D'autres ironisent.  

Le préfet avait pourtant rappelé la direction du centre commercial les règles concernant la jauge maximale. Inès s'interroge sur le filtrage à l'entrée pour "respecter la jauge imposée... alors qu'on peut arriver dans le centre par le métro et sans aucun filtrage..." 

Anwar Cloud dénonce des mesures imposées "du jour au lendemain" et qui risquent de favoriser les contaminations, au regard de l'affluence...

Mat se contente de poster une vidéo de ce samedi après-midi, dans les allées du centre commercial Part-Dieu...  


Ainsi, d'autres centres commerciaux de la Métropole de Lyon sont concernés par ces restrictions sanitaires. C'est le cas du centre commercial Confluence, dans le 2e arrondissement, qui dépasse les 50.000 m². La galerie marchande Saint-Genis 2, à Saint-Genis-Laval; le Carré de Soie à Vaulx-en-Velin, Ecully Grand Ouest, à Ecully ou encore la Galerie Porte des Alpes à Saint-Priest. Pas d'exception pour le géant suédois Ikéa qui a annoncé la fermeture d'une trentaine de points de vente en France, dont le site de Vénissieux. Le centre commercial Givors 2 Vallées a également fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre, suite aux annonces gouvernementales. "Seuls les magasins d’alimentation et la pharmacie sont ouverts" indique le centre commercial sur les réseaux sociaux.


En revanche, dans le centre-ville de Lyon, le Printemps, sous la barre des 10.000 m², ne ferme pas ses portes. L' enseigne sportive Go Sport a annoncé que 42 de ses magasins restaient ouverts, dont celui de Givors, Valence, Saint-Etienne ou encore Montélimar. Les enseignes de bricolage Leroy-Merlin ou encore Castorama restent ouvertes.

►Zoom sur les enseignes et centres commerciaux dans le Rhône et la Loire

Saint-Etienne : le centre Steel reste ouvert

Dans la Loire, la préfecture de la Loire indique que les galeries marchandes Centre 2 à Saint-Etienne, Auchan Villars et Monthieu, (hors pharmacies et alimentaires) ainsi que IKEA sont concernés par les mesures de fermeture. En revanche, les ensembles commerciaux à ciel ouvert ne sont pas concernés. Il s'agit des magasins qui disposent d'ont d'entrées indépendantes. Ainsi, le  centre à ciel ouvert Steel, inauguré en septembre dernier, reste ouvert.

 

Des aides pour les commerces fermés

Les commerces fermés disposeront de plusieurs aides, dont un accès au fond de solidarité publique mis en place pour soutenir les entreprises en difficulté, un recours possible au chômage partiel pris en charge intégralement par l'Etat, ainsi que l'annulation des charges patronales.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société crise économique économie