Un festival de films faits à la maison émerge grâce au confinement

Pendant le confinement, un groupe de copains cinéastes à eu l'idée de lancer Intérieurs Films, un festival de courts métrages créés uniquement à domicile, qui révèle déjà quelques perles. 

"""Nous ne pouvons pas sortir ? Alors créons"", suggèrent les organisateurs du festival sur leur page Facebook.
"""Nous ne pouvons pas sortir ? Alors créons"", suggèrent les organisateurs du festival sur leur page Facebook. © Interieurs Film
Un festival de courts métrages... Faits à la maison ! Pendant le confinement, un groupe de copains travaillant dans le milieu du cinéma à eu l'idée de lancer Intérieurs Film, un festival de courts métrages créés uniquement à domicile. 

 

"Inventez des histoires"

C'est un vrai festival, avec ses catégories, son jury, ses prix, et son public... En ligne. Mais la thématique est libre. Seules contraintes,  le format ne doit pas excéder 3 à 20 mn selon la catégorie, et tout doit être réalisé à domicile. Les réalisateurs peuvent se consacrer au confinement, mais aussi au film policier, dramatique ou comique, au film d'horreur ou de science-fiction. "Nous ne pouvons pas sortir ? Alors créons", appelle le festival sur sa page Facebook. "Faites-nous rêver, rire, réfléchir, Laissons des traces... Écrivez, jouez, réalisez, inventez des histoires", proposent les organisateurs.
  

80 films en lice

"On s'est dit : comme tout est arrêté, les gens vont pouvoir se distraire en regardant, ou en faisant des films", explique Eric Zanettacci, le délégué général de ce drôle de festival. En un mois, 80 films ont été présentés par l'organisation sur les réseaux sociaux, la plupart réalisés par des professionnels du secteur. Les films peuvent encore être proposés aux organisateurs jusqu'à la fin mai, mais ils doivent avoir été tournés à domicile, dans le cadre du confinement. Sur la page Youtube du festival, on peut ainsi découvrir, par exemple, le film Willy fred, de Pierre-Jean Cherer : l'histoire d'un petit bonhomme qui cherche son visage, réalisé tout en aquarelle.

 
 

Remise de prix en juin

Le directeur artistique est lyonnais, le délégué général est parisien, et les participants sont de toute la France. Un jury, composé de 10 membres, réunit des agents, comédiens, ou réalisateurs comme Olivier Marchal, Bruno Gaccio, Julie de Bona ou Valérie Mairesse. Après délibération, une remise de prix récompensera les meilleurs films, meilleurs comédiens et comédiennes notamment, dans plusieurs catégories, en juin prochain, au théâtre du splendid à Paris. 

Pour conclure en vidéo, on vous propose le génial film de Victor Cesca et Clémence Rocand, Kung Sushi :
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs cinéma culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter