Football : 70 ans de derby entre Lyon et Saint-Etienne en chiffres

Ce sont des rencontres de football devenues mythiques au fil des années. A tel point qu'on ne les appelle souvent que par la dénomination "derby", sans même mentionner Saint-Etienne et Lyon. 122 rencontres en 70 ans, des chiffres pour l'histoire.

3 octobre 2021 : la date est à marquer d'une pierre blanche pour les supporters des Verts et de l'OL. A 20h45, les deux équipes rivales s'affronteront à Geoffroy Guichard pour le 123eme derby de leur histoire. Un antagonisme savamment entretenu de part et d'autre, dans lequel les chiffres arbitrent (parfois) la rivalité.

Nombre de derbys remportés : victoire de Lyon (d'un cheveu)

Les deux équipes se sont affrontées lors de 122 matches, toutes compétitions confondues (dont 110 en première division puis Ligue 1) . A ce jour l'OL a une victoire d'avance sur les Verts : 45 contre 44 et 33 matches nuls. Si l'on s'en tient strictement aux rencontres en Ligue 1 (ou 1ere div.), l'écart est le même : un match d'avance pour Lyon (40 contre 39 pour Saint-Etienne et 31 nuls).

La plus grande différence de buts : victoire de Saint-Etienne

Les fans de l'OL se rappellent avec émotion de la victoire lyonnais à Geoffroy Guichard 5 à 0 le 24 janvier 2021. Mais c'est bien Saint-Etienne qui a inscrit la plus grande différence de buts entre les deux équipes, avec 6 réalisations d'écart (25 oct 1964 -6 à 0-, 5 octobre 1968 -1 à 7-, 15 mars 1970 -6 à 0-).

Les meilleurs buteurs lors des derbys : match nul

Là, on parle d'une époque que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître, celle des joueurs qui passaient leur carrière entière, ou presque, dans le même club. Et les heureux élus sont ex-aequo ... Fleury Di Nallo, le lyonnais, et Hervé Revelli, le stéphanois : 14 buts chacun.

Joueur ayant disputé le plus de derbys : victoire de Lyon

Et le gagnant est ... Serge Chiesa, de l'OL avec 30 matchs. Ca ne vous dit pas grand chose ? Il faut dire que ce milieu de terrain a usé des crampons de 1969 à 1983 à Lyon, disputant 475 matches. 

Buteur le plus rapide de l'Ouest : Raoul Noguès 

And the winner is ... le joueur argentin Raoul Noguès... pour l'AS Saint-Etienne. C'était le 12 septembre 1981, son but a été inscrit à la 1ere minute. (Victoire de l'AS Saint-Etienne 4 à 0).

Les coaches passés chez l'adversaire : match nul

Là encore, égalité parfaite : quatre coaches lyonnais sont allés oeuvrer chez les Verts (Robert Nouzaret, Alain Perrin, Christophe Galtier et Claude Puel) et quatre entraîneurs séphanois ont fait le chemin inverse (Manuel Hernandez -amateurs-, Robert Herbin, Jacques santini et Rudi Garcia)

Premier derby à la télé : à Lyon

C'était le 23 mars 1969, les téléspectateurs ont pu assister à la première retransmission en direct d'un derby, enfin ... de sa seconde mi-temps seulement, pour cause de maillots floqués avec un nom de sponsor publicitaire ( le même pour stéphanois et lyonnais). Alors à la pause, les joueurs ont tous enfilé des tenues neutres, pour passer à la télé. OL 1 - 2 ASSE (avec but de Salif Keïta en première mi-temps, que les téléspectateurs ne verront pas).

L'affluence est catastrophique : avec 7625 spectateurs, c'était le plus mauvais score en terme de public en tribune. La faute à la télé diront les uns, la faute à la météo diront les autres. Il faut dire que ce jour là, il leuvait des seaux sur Gerland.

Premier derby ... sans supporter : à Saint-Etienne

Le 10 novembre 2013, un derby se joue pour la première fois sans supporter des deux équipes. La préfecture de la Loire interdit en effet le déplacement des supporters de l'équipe lyonnaise à Geoffroy-Guichard par sécurité, une décision qui sera confirmée en référé par le Conseil d'État. Au match retour, le 30 mars 2014, seul le déplacement des supporters stéphanois à Gerland est interdit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport olympique lyonnais as saint-etienne