Football : Corinne Diacre débarquée de l'équipe de France féminine, qui va la remplacer ?

Le comité exécutif de la FFF a entériné le départ de Corinne Diacre ce jeudi 9 mars 2023. La sélectionneuse de l'équipe de France féminine a été démise de ses fonctions. Qui va la remplacer ?

Le sort de la sélectionneuse de l'équipe de France féminine a été scellé ce jeudi 9 mars 2023 lors de la réunion des membres du comité exécutif de la Fédération française de football. Corinne Diacre a été démise de ses fonctions après la fronde menée par plusieurs joueuses, à commencer par la capitaine des Bleues, Wendie Renard.

"Les nombreuses auditions menées ont permis d'établir le constat d'une fracture très importante avec des joueuses cadres et mis en lumière un décalage avec les exigences du très haut niveau. Il apparait que les dysfonctionnements constatés semblent, dans ce contexte, irréversibles. Au regard de ces éléments, il a été décidé de mettre un terme à la mission de Corinne Diacre à la tête de l'équipe de France féminine", a expliqué la FFF.

Qui prendra le poste ?

Corinne Diacre était en poste depuis 2017. Plusieurs noms circulent pour prendre sa succession. Il y a notamment celui de Gérard Prêcheur, actuel entraîneur de l'équipe féminine du PSG, passé quelques années plus tôt par l'OL. L'ancien coach des Lyonnaises a néanmoins assuré ne pas avoir été contacté par la FFF.

Autre profil évoqué, celui de Sonia Bompastor qui entraîne actuellement les joueuses de l'OL. La Fédération n'a pas encore annoncé sa décision après le renvoi de Corinne Diacre, même si le prochain match des Bleues contre la Colombie en amical est prévu dans à peine un mois.

Le détonateur lyonnais

La crise chez les Bleues a éclaté au grand jour le 24 février lorsque Wendie Renard, la capitaine de l'équipe de France féminine, annonçait qu'elle mettait sa carrière internationale entre parenthèses, à quatre mois du Mondial 2023. Sur les réseaux sociaux, elle avait expliqué qu'elle ne pouvait plus "cautionner le système actuel bien loin des exigences requises par le plus haut niveau".

Wendie Renard avait reçu de très nombreuses marques de soutien, à commencer par les Lyonnaises, Griedge Mbock et Perle Morroni. Mais également des vedettes internationales comme Megan Rapinoe.

Deux autres joueuses lui avaient immédiatement emboité le pas : Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani. Sans nommer directement Corinne Diacre, elles avaient, elles aussi, taclé le "manque de professionnalisme" de l'encadrement tricolore.

Ce jeudi 9 mars, Wendie Renard n'a pas souhaité faire de commentaire au sujet de l'éviction de Corinne Diacre.

Source : AFP