Gérard Collomb se sent bien dans son ministère, mais n'oublie pas Lyon

Gérard Collomb invité sur France Info ce dimanche 19 novembre 2017
Gérard Collomb invité sur France Info ce dimanche 19 novembre 2017

Gérard Collomb a déclaré dimanche 19 novembre que le ministère de l'Intérieur, qu'il dirige depuis l'élection d'Emmanuel Macron, lui "va très bien", alors que se profile un remaniement ministériel d'ampleur limitée.

Par AFP et Yannick KUSY

Invité de l'émission "Questions politiques" (Franceinfo, France Inter, Le Monde), l'ancien maire de Lyon a raconté que quitter sa ville avait
été pour lui "un moment de déchirement". Mais il n'avait pu refuser la proposition d'Emmanuel Macron de devenir ministre de l'Intérieur "parce que les problèmes de sécurité", "les problèmes des collectivités locales (lui) semblaient tout à fait déterminants".

A l'approche d'un remaniement dû à l'arrivée du secrétaire d'Etat et porte-parole du gouvernement Christophe Castaner à la tête de la République en marche, Gérard Collomb veut-il rester ? Changer ?

c'est formidable la place Beauvau

"Moi ça me va très bien le ministère de l'Intérieur", a-t-il répondu en riant, "c'est formidable la place Beauvau".

L'Intérieur est-il "plus exaltant que la ville de Lyon ou pas ?", lui demande une journaliste, "parce qu'il y a des fois, ça paraît ambigu
quand on vous écoute
".

"Si vous voulez, la place Beauvau c'est un devoir à remplir, c'est à dire que vous êtes à la fois sur les problèmes de sécurité (...) de l'aménagement du territoire, et moi, ça m'intéresse pour pouvoir réduire la fracture entre les quartiers, mais aussi entre les zones urbaines et les zones rurales", a-t-il répondu, prenant dans la foulée pour exemple ce qui a été fait à cet égard avec la métropole de Lyon.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

L'Université Grenoble Alpes veut provisoirement héberger les migrants dans d'anciens locaux

Près de chez vous

Les + Lus