Gilles Moretton, enfant du Tennis Club de Lyon, est le nouveau président de la Fédération Française de Tennis

L’ancien joueur Gilles Moretton, leader de la liste ‘’Ensemble pour un autre tennis’’ a été élu, ce samedi, président de la Fédération Française de Tennis avec 61,2% des voix. La campagne fut très tendue face à son prédécesseur. 

Gilles Moretton, figure du tennis à Lyon, devient président de la FFT
Gilles Moretton, figure du tennis à Lyon, devient président de la FFT © MaxPPP

Ancien joueur de haut niveau et président de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes (deuxième ligue de France), Gilles Moretton a été élu à la tête de la puissante Fédération Française de Tennis avec 61,2% des voix. C’est à la fois un score d’adhésion et un score de sanction à l’encontre de son prédécesseur, Bernard Giudicelli, qui occupait le poste depuis 2017 et avec lequel il est en conflit ouvert.

''La situation de nos clubs qui sont malheureusement fermés en ce moment, et qui sont en souffrance, déclare-t-il à nos confrères du Figaro. J'ai du mal à comprendre que dans 800 m2, deux personnes ne peuvent pas jouer au tennis en salle. Sur les dossiers importants que sont Roland Garros, que sont Amazon, sur tous les sujets, je vais avoir une phase d'écoute et je vais ensuite donner mon avis. Aujourd'hui, je ne suis pas en mesure de le faire. Le système de fonctionnement de la fédération jusqu'à maintenant, ça a été le fait d'un homme. Moi aujourd'hui, je suis président de la deuxième ligue de France (Ligue Auvergne-Rhône-Alpes) et je ne suis au courant de rien, Amazon arrive (pour la diffusion de Roland Garros sur la plate-forme Amazon Prime, NDLR), le Comex a décidé de tout, 18 personnes décidaient de tout. Enfin, la mise en place de notre programme. J'ai envie que les clubs prennent la parole, qu'on recrée le lien entre la base et le haut. Nos clubs sont des exemples de créativité, il faut s'appuyer sur eux''.
 

En conflit ouvert avec le président sortant de la Fédération

Alors que Gilles Moretton n'est pas encore président de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes de tennis (2e plus importante ligue de tennis de France), il est attaqué par Bernard Giudicelli élu, en 2017, à la tête de la Fédération Française de Tennis. Le Corse reprochait au Lyonnais de revendre des billets de Roland-Garros dix fois plus cher que leur prix via un réseau. Bernard Giudicelli a été condamné à 10 000 euros d'amende pour diffamation. Depuis, entre les deux hommes la rancune est tenace. 
Aujourd'hui Gilles Moretton dresse un bilan négatif de son prédécesseur. Il dénonce la gestion et les choix de Bernard Giudicelli, comme la nouvelle formule de la Coupe Davis après son rachat en 2018 par le fonds d'investissement Kosmos. Bernard Giudicelli fut même interdit de vestiaires par des joueurs.
Selon Gilles Moretton, il faudra comprendre ces différents choix, particulièrement le contrat avec Amazon.
Pour voir un match nocturne à Roland-Garros en 2021, il faudra mettre la main à la poche. Dans un communiqué datant d'octobre 2020, la FFT écrivait : ''du lundi de la première semaine jusqu'aux quarts de finale (mercredi de la deuxième semaine), dix sessions de soirée seront ainsi programmées sur le court Philippe-Chatrier et diffusées en exclusivité en France par Amazon Prime Video'', soit les 3/4 du tournoi.
Les droits TV avaient été attribués en 2019.

Gilles Moretton, un ex-joueur de haut niveau

Né à Lyon, Gilles Moretton a été un joueur de haut niveau jusqu'au début des années 80. Entre 1978 et 1983, Gilles Moretton entre à dix reprises dans le tableau final de Grand-Chelems.
Il n'a jamais atteint les 8e de finale de Roland-Garros, c'était en 1979. Cette année-là, il est face à Björn Borg, alors tête de série numéro 1. Il perd le match 7-5, 6-4, 6-2 et Borg remportera le titre.
Le meilleur classement du Lyonnais fut la 65e place mondiale en 1981.
Il prendra sa retraite sportive en 1984, à l'age de 26 ans.
 

Gilles Moretton, un ex-homme d'affaires

Gilles Moretton, après sa carrière sportive, se spécialise dans l'organisation d'événements sportifs, en créant la société GMO, Gilles Moretton Organisation. Il a créé le GPTL (Grand Prix de Tennis de Lyon) de 1987 à 2009. Il a également créé le marathon de Lyon, un meeting d'athlétisme et un tournoi de golf.
Il a été le président de TLM (Télé Lyon Métropole), chaîne locale lyonnaise. Il a aussi été à la têtre de l'Asvel pendant treize ans (de 2001 à 2014) avant de vendre ses parts et laisser la place à Tony Parker.


Aujourd'hui âgé de 63 ans, il a vendu toutes ses entreprises et pris sa retraite. Il s'investira désormais à plein temps dans son fauteuil de président de la Fédération Française de Tennis. Il aura à coeur de fédérer, rassembler l'ensemble de la famille du tennis. Il devrait faire appel à Luigi Borfiga, le patron du tennis canadien, mais aussi à Arnaud Clément et Amélie Oudéa-Castéra.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport