Grève des contrôleurs aériens : 45 % des vols supprimés à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry ce jeudi 25 avril

Si le syndicat majoritaire des contrôleurs aériens, le SNCTA, vient de retirer son préavis de grève annoncé pour ce jeudi 25 avril, il n'en va pas de même pour les autres syndicats. Le trafic aérien de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry restera fortement perturbé.

Pourrais-je prendre mon vol en partance de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry jeudi 25 avril ? Beaucoup de Lyonnais se posent cette question alors qu’ils reviennent des congés de Pâques et/ou s’apprêtent à profiter des nombreux ponts du mois de mai. 

En cause, le SNCTA, syndicat majoritaire des contrôleurs aériens, a appelé à un mouvement de grève ce jeudi 25 avril, avant de l'annuler à la veille du mouvement. "Un accord a été trouvé", a expliqué l'organisation dans un court message sur son site internet, à l'issue d'une conciliation de "dernière minute" avec la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). 

Annulations et retards nombreux

Cela ne signifie pas pour autant retour à la normale dans les aéroports de France. "Dans le cadre du mouvement social interprofessionnel national du contrôle aérien prévu ce jeudi 25 avril, la DGAC a demandé aux compagnies aériennes une réduction de 45 % de leur programme de vols", communique l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Outre les annulations, de très gros retards sont à prévoir sur certaines lignes. 

L'établissement aérien invite les passagers ayant un vol à cette date à "vérifier leur maintien auprès de leur compagnie aérienne ou de leur agence de voyages"

Une nouvelle grève en prévision

Si le SNCTA a retiré son préavis de grève, les autres syndicats de contrôleurs aériens continuent de dénoncer la nouvelle version d’un protocole de restructuration des services de navigation aérienne, mettant en avant "une provocation, si ce n’est une insulte".

Un autre préavis de grève a d’ores et déjà été déposé par les contrôleurs aériens pour les 9,10 et 11 mai 2024, période du long week-end de l’Ascension. Le deuxième syndicat du secteur, l’Unsa-Icna, a quant à lui l’intention de faire grève tout le mois de juin.