VIDEO. Grève du 24 janvier à Lyon : grosse mobilisation et gaz lacrymogène

© Frédéric Llop, France 3 Rhône-Alpes
© Frédéric Llop, France 3 Rhône-Alpes

Alors que le projet de réforme des retraites devait être présenté vendredi 24 janvier en conseil des ministres, les opposants ont défilé à Lyon pour une 7eme journée de manifestation. On comptait 9000 manifestants selon la police, 20 000 pour l'intersyndicale.

Par Christian Conxicoeur

Vendredi 24 janvier 2020 : manufacture des tabacs-Place Bellecour. A Lyon, l'itinéraire de la contestation à la réforme des retraites ne s'embarrasse pas de circonvolution. La manifestation, toute en ligne droite, n'est partie que vers 12h30 de la célèbre ancienne usine du 8eme arrondissement. (suite après le diaporama sur la manifestation) 
 


Et à 13h15, selon nos journalistes présent sur place, la queue de cortège ne s'était toujours pas mise en branle. La preuve que, si les chiffres de participation n'étaient toujours pas sortis ni côté syndicats, ni côté police, il n'était pas exagéré de parler de grosse mobilisation.

Finalement, la traditionnelle "fourchette" d'estimation faisait état de 20 000 protestataires pour les organisateurs et 9000 pour la préfecture.


 
Manifestation à Lyon
Alors que le projet de réforme des retraite doit être présenté vendredi 24 janvier en conseil des ministres, les opposants entame leur 7eme journée de manifestation. A Lyon, le cortège s'est élancé à 12h 30 de la manufacture des tabacs. Très grosse mobilisation, mais pas de chiffres pour l'heure. - Sophie Valsecchi

Dans le cortège, des personnels de l'éducation nationale, des hospitaliers et ... des égoutiers de Lyon.
 

L'ambiance est revendicative mais ... festive aussi un peu, témoin ce post twitter où l'on voit des musiciens tenter d'entrainer des manifestants dans un chant aux accents révolutionnaires. L'estaca, un chant catalan, que les lyonnais reprennent pour l'heure ... timidement. Les 4 petits degrés n'aident surement pas.
 
 
En fin de cortège, la police fortement déployée devant l'hotel dieu a empêché les manifestants d'emprunetr la rue de la Barre, donnant un accès direct à la place Bellecour depuis le pont de la Guillotière. Le cortège est "réorienté" vers le quai Gailleton tout proche. La police fait usage de gaz lacrymogène.
 

  

Sur le même sujet

Les + Lus