Grogne des soldats du feu : 450 pompiers ont manifesté à Lyon

Les pompiers manifestent dans les rues de Lyon - 5/11/18 - (avenue Berthelot) / © L.Crozat
Les pompiers manifestent dans les rues de Lyon - 5/11/18 - (avenue Berthelot) / © L.Crozat

A Lyon, les pompiers sont en colère... Ce lundi matin, 5 novembre, ils étaient 200 pompiers réunis à la caserne de Gerland, dans le 7e arrondissement. Une manifestation rassemblant près de 450 soldats du feu s'est déroulée en début d'après-midi dans les rues du centre-ville.

Par DM (avec Y.Marie)

Une manifestation de pompiers dans les rues de Lyon 

Ce lundi après-midi, les pompiers ont manifesté dans les rues de Lyon. Ils ont défilé de la place des Archives, dans le quartier Perrache, jusqu’à la Préfecture, puis ont pris la direction de la Métropole de Lyon où se tenait aujourd'hui un conseil communautaire. La Métropole étant la principale source de financement du SDMIS (service départemental-métropolitain d’incendie et de secours). Près de 450 pompiers ont défilé pour réclamer des embauches dans les centres de secours de la Métropole.

Une manifestation de près de 450 pompiers dans les rues de Lyon 
Intervenants : Stéphane Achard, Pompier professionnel / Laurent Reyne, Pompier professionnel / Guillaume Couilloud, Mouvement Synergie positive et participative / Jean-Yves Sécheresse, Président du SDMIS - 5/11/18 - France 3 RA - Y.Marie, L.Crozat



Des pompiers en nombre dans les rues de Lyon pour dénoncer le manque de moyens...


Rassemblement lundi matin, à Gerland


Environ 200 pompiers professionnels étaient réunis ce lundi matin, à la caserne de Gerland. Un rassemblement pour dénoncer la fatigue, les interventions en hausse (+ 18%) dans un contexte de plus en plus difficile… et les burn-out.
Les soldats du feu étaient également mobilisés pour dénoncer le manque de personnel dans les centres de secours du SDMIS (service départemental-métropolitain d’incendie et de secours). Ils demandent notamment des recrutements urgents. Les pompiers sont fédérés dans un nouveau mouvement « Synergie positive et participative » soutenus par une intersyndicale. Les pompiers du rang ont ainsi fait émerger un nouveau mouvement. Les soldats du feu souhaitent aussi une revalorisation salariale.
 

Grogne et coup de gueule des pompiers à Lyon

 


 

Sur le même sujet

le déclin du ski dans les Alpes

Les + Lus