Hélène Geoffroy, élue de la Métropole de Lyon, brigue la tête du Parti Socialiste

L'élue de la Métropole de Lyon se positionne clairement en challenger d'Olivier Faure à la tête du PS. Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin, part en campagne contre "la politique d'effacement" du Parti Socialiste. En ligne de mire : l'élection présidentielle de 2022.
Hélène Geoffroy est entrée en campagne ce 1er juillet 2021. Au lendemain des élections régionales ou départementales, l'élue socialiste de la Métropole de Lyon, brigue la tête du PS.
Hélène Geoffroy est entrée en campagne ce 1er juillet 2021. Au lendemain des élections régionales ou départementales, l'élue socialiste de la Métropole de Lyon, brigue la tête du PS. © Joël Philippon/MaxPPP

Le Parti Socialiste a besoin "d'une clarification de sa stratégie et de son positionnement", notamment pour impulser une force de frappe dont aura besoin le ou la candidate PS à la présidentielle". Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin dans la Métropole de Lyon, s'est clairement positionnée ce 1er juillet 2021 devant la presse. L'élue vise le poste de premier secrétaire du Parti Socialiste, occupé par Olivier Faure.

"Peut-on garder un premier secrétaire à la stratégie mouvante ?"

Les élections régionales et départementales passées, tous les regards politiques sont désormais tournés vers la Présidentielle de 2022. Et Hélène Geoffroy a très rapidement pris position. Le 29 juin, dans un communiqué portant l'en-tête "Debout les Socialistes, pour le Renouveau", la maire socialiste de Vaulx-en-Velin tire les conclusions des récentes élections. "Il apparaît clairement que quand la Gauche gagne, le Parti Socialiste en est la clé de voûte. À l'inverse, quand la direction actuelle privilégie l'union à tout prix, sans contenu clair, quand elle transige sur nos valeurs ou qu'elle alimente une certaine confusion sur notre culture de gouvernement au profit d'une radicalité clivante, alors le Parti Socialiste perd des électeurs".

Dans le collimateur d'Hélène Geoffroy : Olivier Faure, le premier secrétaire du PS qui a longtemps prôné l'union de la Gauche, évoquant même l'idée de "se ranger" derrière une candidature écologiste dans la course à l'Élysée. Depuis, Olivier Faure serait devenu partisan d'un bulletin de vote à la couleur rose. "Mais quelle crédibilité peut-on accorder à quelqu'un qui a changé d'avis comme ça sur la candidature à la présidentielle ?", s'est interrogée Hélène Geoffroy devant les journalistes.

"C'est le moment de la clarification"

Clarifier la stratégie et le positionnement du PS, voilà le crédo d'Hélène Geoffroy. Reprochant à Olivier Faure sa "politique d'effacement du PS", l'élue socialiste de la Métropole de Lyon souhaite mettre en place "une force de frappe dont le ou la candidate à l'élection présidentielle aura besoin". Chose que l'actuel premier secrétaire n'a pas su "impulser" depuis trois ans.

Et puis, il y a des lignes qu'elle ne souhaite pas franchir. L'ancienne secrétaire d'État à la Ville (2016-2017) précise sa pensée : "Les rapprochements avec la France Insoumise ne font pas partie de ma ligne politique", car "il y a des impossibilités sur certains sujets". Hélène Geoffroy est entrée en campagne. Elle va multiplier les déplacements et rencontres avec élus et militants socialistes pendant 15 jours, va défendre la motion qu'elle a déposée en vue du prochain congrès de son parti de coeur.

"Je suis convaincue de ne pas être juste sur le mode du témoignage et que je vais faire des voix", a déclaré Hélène Geoffroy, même si elle reconnait ne pas avoir la notoriété d'Olivier Faure. Le 79e congrès du PS se déroulera les 18 et 19 septembre à Villeurbanne, dans la Métropole de Lyon. Peu avant, le 9, le texte d'orientation du parti aura été soumis au vote.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique parti socialiste élection présidentielle élections la france insoumise