Les hôpitaux publics de Lyon de nouveau bénéficiaires en 2019

Le groupe hospitalier public Hospices civils de Lyon devrait rester bénéficiaire en 2019 pour la troisième année consécutive, avant même la prise en compte des recettes tirées des cessions de son important patrimoine immobilier.

Selon un communiqué publié jeudi 19 décembre, les HCL pourraient boucler l'année sur un excédent financier de 20,6 millions d'euros cette année, après +5,3 millions en 2018 et +7,6 millions en 2017.


Des prévisions à affiner

Il s'agit à ce stade de prévisions qui seront affinées à la clôture des comptes à partir de la mi-février. L'établissement, qui coiffe les hôpitaux publics de la métropole lyonnaise, aurait dégagé un bénéfice de 5 millions d'euros sur son coeur de métier, le soin. Le solde proviendrait d'"opérations comptables exceptionnelles, par nature non reconductible", et notamment la vente d'immeubles qui lui ont été légués au fil des ans. 

Pour la troisième année consécutive, les effectifs des HCL devraient être augmentation en 2019 (+48 postes).


Quels sont les investissements à venir ?

La direction promet également une enveloppe de 2 millions d'euros pour améliorer les conditions de travail. Ces mesures, jugées "conséquentes", devraient permettre "d'améliorer le présentéisme" dans les services de soin "grâce à un effort significatif pour assurer les remplacements".

Une autre enveloppe, de 11,5 millions d'euros, est prévue pour "les projets à valeur ajoutée collective", avec des renforts. La bonne tenue des comptes permet d'espérer la réalisation d'importants investissements, à hauteur de 140 millions d'euros par an pendant dix ans. Ils seront précisés après l'adoption par le gouvernement de son plan "investir pour l'hôpital public", précisent les HCL.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité