• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les hospices civils de Lyon retrouvent l'équilibre financier

Les hôpitaux de Lyon ont retrouvé l'équilibre financier en vendant une partie de leur actifs immobiliers et en stabilisant les déficits des activités médicales autuor de 25 millions d'euros. 

Par France 3 Rhône-Alpes avec AFP

Les hospices civils de Lyon devraient avoir retrouvé l'équilibre financier à l'issue de l'année 2016, grâce à des cessions d'actifs conjuguées à la stabilisation du traditionnel déficit de leurs activés strictement médicales.

Les HCL, qui coiffent les établissements publics de santé de la région lyonnaise, devraient terminer l'année sur un excédent de 3,5 millions d'euros, succédant à un déficit de 10 millions en 2015, selon un communiqué publié jeudi par l'établissement.

Le trou de l'activité médicale stricto sensu s'est établi à 25 millions d'euros, globalement stable par rapport à son niveau des quatre années précédentes. Il était de 22 millions l'année précédente.


De nombreux actifs immobiliers vendus


Les HCL, qui sont à la tête d'un très important patrimoine immobilier, ont cédé au cours de l'année écoulée pour près de 22 millions d'euros d'actifs.
L'établissement, dont le conseil de surveillance est présidé par le maire de Lyon Gérard Collomb, se félicite par ailleurs des marges de manoeuvre retrouvées du fait de la décrue de son endettement.

La dette devrait revenir à 826 millions d'euros en fin d'année, alors qu'elle avait culminé à 945 millions en 2010. Et ce, alors même que l'établissement mène d'importants travaux de modernisation et de restructuration auxquels il a consacré cette année 122 millions d'euros.


Objectif: 25 millions d'euros en 2017


Ces résultats prévisionnels traduisent "une nouvelle fois la capacité des HCL à respecter leurs engagements financiers malgré une contrainte économique exogène forte, alliant un soutien aux activités médicales avec une forte maîtrise de ses charges", s'est réjoui son directeur général Dominique Deroubaix, cité dans le texte.

Grâce à la recherche de nouvelles économies, notamment sur les achats, les HCL comptent stabiliser le déficit de leur activité principale à 25 millions d'euros en 2017.

Sur le même sujet

La rentrée de G.Collomb et D.Kimelfeld s'est bien passée !

Les + Lus