Humidité, fissures, champignons... Cette église du XIXe siècle, classée aux monuments historiques, est en péril

Classée aux monuments historiques, l'église de Couzon-au-Mont-d'Or est en péril. Située près de Lyon, elle est l'œuvre de Pierre Bossan, l'architecte de la basilique de Fourvière. Les infiltrations des eaux pluviales fragilisent l'ensemble du bâtiment édifié au XIXe siècle. Un appel aux dons va être lancé pour sa restauration.

L'église Saint-Maurice de Couzon-au-Mont-d'Or domine le val de Saône. Niché sur les hauteurs, le bâtiment est victime des intempéries.

Il a été déclaré en péril en début d'année "à la suite de nombreux désordres persistants et d'un état vétuste général", indique l'association du patrimoine de la commune.

Humidité, fissures, champignons

Des peintures, des sculptures sont abîmées à cause des infiltrations d'eau qui proviennent de la toiture. De l'humidité fragilise même les pierres à l'intérieur de la nef. Des fissures et des champignons ont fait leur apparition. L'une des membres de l'association du patrimoine détaille les dégâts dans cet extrait vidéo.

durée de la vidéo : 00h00mn14s
Claudine Poinas, de l'association du patrimoine de Couzon, détaille les dégâts causés par la pluie et l'humidité à l'intérieur du bâtiment. ©Bénédicte Millaud / France 3 Rhône-Alpes

L'église préfigure la Basilique de Fourvière

L'église est l'œuvre de Pierre Bossan, elle est édifiée entre 1855 et 1876. L'architecte lyonnais, avec cette église, va poser les bases du projet qu'il a en tête pour la basilique Notre-Dame de Fourvière.

Les mosaïques du sol sont typiques de Bossan, on les retrouve à Fourvière. Il a commencé à mettre en place ici le style, les couleurs qu'il voulait utiliser à Fourvière.

Claudine Poinas, membre de l'association du patrimoine de Couzon

Classée aux monuments historiques

L'église a conservé une partie de la chapelle romane, ses décors remarquables font la fierté des paroissiens. D'abord inscrite aux monuments historiques pour son clocher, en 1927, l'église entière a été classée aux monuments historiques par le ministère de la Culture en 2021. À ce titre, la mairie va pouvoir accéder à des subventions pour sa restauration.

Elle n'a jamais été rénovée. On va commencer en 2025 par la toiture et le chauffage pour que les peintures et les sculptures ne soient plus abîmées par l'eau et l'humidité.

Patrick Veron, maire de Couzon-au-Mont-d'Or

Un appel aux dons

L'association du patrimoine, avec la municipalité, organise le 1ᵉʳ juin prochain un "événement officiel avec la pose de la plaque d'inscription au titre des monuments historiques". À cette occasion, une campagne d'appel aux dons sera lancée avec le soutien de la fondation du patrimoine. "Les soutiens financiers financeront la restauration avec un phasage sur deux volets principaux : le clos couvert et les intérieurs", précise l'association.

Des années de travaux

Rose est une habituée des lieux. Cette paroissienne attend beaucoup de ces travaux :"J'aimerais la voir restaurée, mais pas remise à neuf. Il y a des choses, c'est un peu comme une cicatrice sur un visage. Elles sont là, elles rappellent des choses, on aime les voir", dit-elle.

Les travaux devraient pouvoir débuter en 2025 et durer cinq ans. Un budget de cinq millions d'euros sera nécessaire pour remettre en état ce monument emblématique des monts d'Or.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité