"Il y aura forcément une incidence sur le nombre de procurations", les dates du scrutin pour les législatives posent de nombreux problèmes

Plus sur le thème :

Les électeurs sont appelés aux urnes le 30 juin et le 7 juillet prochain. Un délai très court qui pose des problèmes d'organisation dans les mairies. Des électeurs se renseignent sur les procurations. Les deux week-ends de scrutin correspondent au début des vacances scolaires d'été.

En mairie de Villeurbanne, comme dans de nombreuses autres, on s'affaire. Le calendrier souhaité par le président de la République est serré. Les élections législatives anticipées se dérouleront le 30 juin pour le premier tour et le 7 juillet pour le second.

Forte demande des procurations

"Le deuxième tour tombe au début des vacances scolaires d'été, il y aura forcément une incidence sur le nombre de procurations. De nombreux électeurs se renseignent, beaucoup essaient de trouver des personnes qui pourront aller voter pour eux". Fanny Carisé s'attend à de fortes demandes. Elle est directrice générale des services à la mairie de Villeurbanne, elle prépare, avec les agents de la ville, le prochain scrutin. "Dans l'immédiat, la préoccupation, c'est d'organiser matériellement le scrutin" dit-elle.

Inscriptions sur les listes

À l'accueil, Oualid renseigne les personnes qui viennent "de l'ouverture à la fermeture pour se renseigner sur les procurations et les inscriptions". Mais, concernant les inscriptions, un décret est tombé hier, les inscriptions pour ce scrutin sont closes. Reste les procurations. Mais là encore, il faut être vigilant.

Fanny Carisé explique qu'elles peuvent se faire jusqu'à la veille du scrutin, "mais on invite les personnes à le faire le plus tôt possible, car on s'attend à avoir un grand nombre de procurations".

Un calendrier serré

Autres conséquences particulières de ce calendrier serré, les bureaux de vote. Villeurbanne en compte 80. Autant de lieux qui seront réquisitionnés pour les deux week-ends d'élection.

On vote dans des écoles, des gymnases, des salles culturelles. Des manifestations étaient prévues dans certains lieux. On contacte tous les organisateurs pour leur demander d'annuler les événements.

Fanny Carisé, directrice générale des services, mairie de Villeurbanne

Habituellement, une élection se prépare sur plusieurs mois, pour ces législatives anticipées, il n'y a que trois semaines. Une préparation mise à mal également par le début des congés d'été.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité