• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un immense chantier à la gare de Lyon Part-Dieu: la démolition de l'ancien portique d'entrée

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Petit à petit, au rythme de quelques dizaines de centimètres par jour, l'ancien portique d'entrée de la gare de Lyon Part-Dieu est descendu, au sens propre du terme. Un chantier de très grande ampleur.

Par Renaud Gardette

Très lentement, le plafond descend régulièrement. L'ancien portique d'entrée de la gare, est démoli avec une technique, unique en son genre.

Imaginez un tabouret géant, avec 4 pieds colossaux, de près de 2.000 tonnes: et c'est le toit qui tient toute la structure.

C'est par ici que circulaient, 90.000 usagers, jusqu'au début des travaux de la Gare. Pour ne pas perturber les voyageurs et le trafic ferroviaire, le concept de déconstruction a été retenu. Chaque jour, les 4 pieds de ce "tabouret géant" sont simultanément grignotés de 90 cm. A ce rythme, l'ancien portique aura complètement disparu, d'ici la fin du mois.

Chaque pied est d'abord percé pour installer les vérins, puis les blocs sont retirés. Pour faire descendre ces blocs de 90 cm., il faut compter en moyenne 40 minutes.

Le second portique sera démoli l'été prochain.

D'ici là, les autres bâtiments, avec l'ancien hôtel Athéna, seront démolis pour permettre de créer d'ici 2022 la nouvelle entrée de la gare de la Part-Dieu. 


Le reportage de Julien Sauvadon, Sandie Goldstein, et Claire Thomas
 
Avec: Olivier Federspiel, Directeur des travaux; et Frédéric Longchamp, Directeur du projet de transformation de la gare SNCF

A lire aussi

Sur le même sujet

Archives : les 20 ans du classement du Vieux-Lyon

Les + Lus