Cet article date de plus de 3 ans

Inondations et coulées de boues de juin : arrêté de catastrophe naturelle pour des communes de l'Ain et du Rhône

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes de Villette-sur-Ain et Châtillon-la-Palud. Ces deux communes de l'Ain ont été touchées par des inondations et des coulées de boue les 7 et 8 juin 2018. A l'instar des communes de Chaponnay, Communay et Simandres dans le Rhône.
A Chaponnay, les dégâts causés par la pluie et la boue ... 8/6/18
A Chaponnay, les dégâts causés par la pluie et la boue ... 8/6/18 © R.Gardette
L'arrêté  interministériel du 23 juillet portant sur la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle a été publié ce mercredi 15 août au Journal Officiel. Il permettra l’indemnisation des personnes sinistrées, suite aux inondations provoquées par les pluies torrentielles du mois de juin dernier. Les victimes disposent d’un délai de dix jours à compter de la date de publication de l'arrêté (soit le 15 août) pour se rapprocher de leurs  compagnies d'assurance et déclarer les biens endommagés ou détruits.

Sur l'ensemble du territoire, ce sont 865 communes particulièrement touchées par les inondations et les coulées de boues qui viennent d'obtenir leur reconnaissance en catastrophe naturelle. 

Sont concernées dans le département de l'Ain, les communes de Châtillon-la-Palud et Villette-sur-Ain. Dans le Rhône et près de Lyon, ce sont les communes de Chaponnay, Communay et Simandres.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo