Insolite. “Blabla caisse” : une caisse au supermarché pour les clients qui ont envie de discuter

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lina Foukahi et Léa Broquerie

C’est un concept insolite. Depuis janvier, dans la Loire, l'enseigne Carrefour a installé des “bla bla caisses” avec un objectif : développer le contact humain entre les hôtesses et les clients.

À l’heure où la crise sanitaire impacte les relations humaines, l’initiative des “bla bla caisses” remédie à l’enfermement de chacun. “Avec ce qu’il se passe actuellement, il n’y a malheureusement plus beaucoup d’échanges” déclare une hôtesse chargée de travailler à la bla bla caisse. Pourtant, selon Grégory Genestet, directeur du supermarché, cette idée a été lancée bien avant la pandémie. D’ailleurs, pendant les confinements, les bla bla caisses avaient stoppé leurs activités suite aux restrictions. 
Pour repérer ces endroits atypiques, des pancartes sont installées aux abords des caisses. Ici, le client paie ses courses tout en échangeant naturellement avec l’hôtesse. 

On prend vraiment le temps de discuter avec les gens, c’est ce qui est agréable.

Hôtesse du supermarché

Cette idée s’oppose radicalement à l'avancée technologique des caisses automatiques que l’on connaît depuis quelques années. Mais selon Grégory Genestet, ce contraste qui peut être surprenant, “n’est pas contradictoire. Il faut juste parler à chaque client” : celui qui n’a pas le temps et qui préfère aller en caisse automatique et celui qui en a et qui en profite pour discuter.

Mais comment installer la discussion de manière fluide ? Les hôtesses, désignées à ce poste sur la base du volontariat, fonctionnent selon les clients. Cela peut aller de parler de la pluie et du beau temps au ressenti des clients sur leur parcours de courses. D’ailleurs, cette deuxième option permet à la direction de pouvoir travailler sur les points à améliorer. Pour cela, les hôtesses sont dotées de petits carnets sur lesquels elles peuvent noter toutes les anomalies repérées par les clients.

Deux avantages : créer du lien et faire remonter les informations en direct des clients.

Grégory Genestet

Cette initiative est très appréciée par les clients. Beaucoup sont séduits par l’idée de créer du contact humain à une époque “où tout le monde est pressé" comme le souligne un client du supermarché. Dans la Loire, l’enseigne a créé deux bla bla caisses depuis le début de l’année. Une idée qui pourrait donc bien séduire d’autres supermarchés ligériens.