"Je suis sous le choc" le maire de Charly, près de Lyon, trouve une torche en flamme devant sa porte

Le maire de Charly, près de Lyon, Olivier Araujo a été visé par un acte de malveillance. Une torche en feu a été placée sur son portail

Ce dimanche 02 juillet 2023, un dispositif incendiaire a été déposé devant le portail du domicile du maire de Charly, près de Lyon. 

Dans cette petite commune calme, commune où il n'y a pas eu de violence pendant les trois nuits précédentes, le maire (LR) Olivier Araujo reconnait que "c'est un choc"  mais ajoute-t-il : "on ne baisse pas les bras". 

Une torche enflammée a été déposée sur le portail de l'élu. Retrouvée par un voisin, elle n'a pas provoqué d'incendie. 

"Dans ce contexte national, je suis évidemment inquiet de retrouver cela devant chez moi. Il y a une remise en question de tout, et au-delà des institutions, on s'en prend aux personnes qui essaient de les faire vivre. Mais, attaquer les personnes à leur domicile, ça interroge vraiment sur la relation d'une minorité vis-à-vis de l'autorité. On a l'impression qu'il n'y a plus de règles, c'est fou !" 

Un appel à se rassembler devant toutes les mairies 

Les maires de la Métropole de Lyon ont prévu un échange dimanche soir pour partager leurs constats et identifier des solutions communes.  La préfète de Région, Fabienne Buccio a exprimé le soutien de l'Etat au maire de Charly. 

Dans la nuit du 1er au 2 juillet, des émeutiers ont lancé une voiture bélier en flamme contre le domicile du maire de la Haye-lès-Roses dans le Val-de-Marne alors que sa femme et ses deux enfants étaient sur place.

L'association des maires de France a annoncé un appel à rassemblement "une mobilisation civique contre les violences" lundi à midi devant tous les hôtels de ville de France.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité