"Je suis un soldat de la cause", Andréa Kotarac annonce sa probable candidature sur les listes du RN

Plus sur le thème :

Le président du groupe "Rassemblement National" à la région Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé sa probable candidature aux prochaines élections législatives. Invité de Ici 12-13, sur France 3 Rhône-Alpes, il a commenté les scores de son parti et expliqué sa stratégie de campagne.

Invité du journal, Ici 12-13, sur France 3 Rhône-Alpes ce midi, le président du groupe RN à la région, a expliqué qu'il serait probablement candidat pour les prochaines élections législatives. "Je suis un soldat de la cause, s'il le faut, j'irai probablement au combat". Il a ajouté que son mouvement était en ce moment même en train de travailler sur les investitures.

"Pas d'alliances"

Andréa Kotarac a expliqué sur notre antenne que "les Français ont envoyé un message fort à Emmanuel Macron et son gouvernement. La dissolution, c'est ce qu'il fallait faire pour avoir une Assemblée Nationale qui représente les aspirations des Français".

À la question d'une éventuelle union avec d'autres partis, il a répondu que le RN ne ferait pas d'alliance avec les grands partis. Il a ajouté : "le RN est le parti qui répond le mieux aux besoins des Français".

Le peuple aura raison. Il y a une véritable adhésion au programme du RN. Nous avions parlé du pouvoir d'achat en berne, d'insécurité, des services publics. Toutes nos analyses s'avèrent être vraies.

Andréa Kotarac, président du groupe RN à la région Aura

"Nous sommes prêts"

Avec 31% des voix obtenues hier pour lors des élections européennes, le parti de Marine Lepen est en bonne position pour les législatives anticipées. Au local de campagne, les militants se disaient "prêts" avec "un programme pour la France".

Cette dissolution de l'Assemblée Nationale en a surpris plus d'un. Ce matin, des Lyonnais s'interrogeaient. "C'est un coup de poker" pour les uns, "on déroule le tapis rouge au RN", pour les autres.

Le premier tour de ces élections législatives anticipées est prévu le 30 juin et le second tour le 7 juillet prochain. La campagne sera brève et elle empiétera sur les congés d'été.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité