La ville de Lyon célèbre l’eau en lançant le Festival entre Rhône et Saône

Publié le
Écrit par Vincent Diguat

Des berges de la Guillotière en passant par Confluence ou encore l’Ile Barbe, la ville de Lyon inaugure un nouveau festival célébrant l’eau et sa préservation. Entre Rhône et Saône, c’est le nom de l’évènement, se déroulera du 1er au 3 juillet. Parrainé par le photographe Yann Arthus Bertrand, ce rendez-vous promet de nombreuses rencontres artistiques, ludiques et pédagogiques.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Le programme est dense : 220 rendez-vous concentrés sur 3 jours et 2 soirées festives. La municipalité écologiste a mis le paquet pour la première édition de ce festival dédié à l’eau. En s’appuyant notamment sur les habitants, les acteurs sportifs et culturels, cet évènement a une triple ambition : découvrir, célébrer et protéger les cours d’eau.

Un festival ponctué par de grands temps forts

La légende de la Mâchecroute sera revisitée dès le début des festivités. C’est l’artiste et architecte Jacques Rival qui fera apparaitre sur le Rhône le mythique dragon du pont de la Guillotière. La créature ancrée dans le folklore lyonnais et dont la colère provoqua les crues de 1840 et 1856 apparaitra sous les traits d’une créature espiègle, monumentale et invitant au rassemblement et à la joie. Fabriquée en matériaux recyclables, elle sera rétroéclairée dès la nuit tombée.

Le samedi 2 juillet, la parade aux 9 couleurs, partira de la place des Terreaux pour se rendre au pont de la Guillotière. Les centres sociaux, MJC et associations d’éducation populaire de la ville défileront avec les habitants aux couleurs de leur arrondissement . Des échassiers de la compagnie Cirqu’envie et des batucadas Les Mauvaises graines et Zurbamateurs accompagneront ce rassemblement qui se clôturera par un spectacle au pied du pont de la Guillotière.

La Saône transformée en scène et le retour des guinguettes

Autre moment fort , les 1er et 2 juillet, la compagnie Ilotopie transformera la Saône en une véritable scène. Spécialisés dans les spectacles sur l’eau, les artistes proposeront une parade poétique nommée DéRIVES dans laquelle scintillera un petit peuple de cristal. Mystère !
Enfin deux guinguettes installées du côté de l’île Barbe et entre le pont Wilson et celui de la Guillotière accueilleront en soirée les guincheurs. Au-delà de ces grands rendez-vous une multitude d’évènements vont ponctuer ces 3 jours dédiés à l’eau, aux rivières et aux fleuves lyonnais.
Deux documentaires du parrain de cette 1ere édition, Yann Arthus-Bertrand, seront projetés.
Pour tout savoir sur le festival : https://www.lyon.fr/festival-entre-rhone-et-saone