Le laboratoire Virpath à Lyon, est un des seuls laboratoires à effectuer des tests sur les cellules “cibles” du Covid 19

Les cellules "cibles" du Coronavirus SARS-CoV-2 (Covid 19) accrochés au niveau des cils de cellule épithéliale respiratoire humaine. / © Manuel Rosa-Calatrava, INSERM ; Olivier Terrier, CNRS ; Andrés Pizzorno, Signia Therapeutics ; Elisabeth Errazuriz-Cerda UCBL1 CIQLE. VirPath (Centre International de Recherche en Infectiologie U1111 INSERM - UMR 5308 CNRS - ENS Lyon - UCBL1). Colorisé par Noa Rosa C.
Les cellules "cibles" du Coronavirus SARS-CoV-2 (Covid 19) accrochés au niveau des cils de cellule épithéliale respiratoire humaine. / © Manuel Rosa-Calatrava, INSERM ; Olivier Terrier, CNRS ; Andrés Pizzorno, Signia Therapeutics ; Elisabeth Errazuriz-Cerda UCBL1 CIQLE. VirPath (Centre International de Recherche en Infectiologie U1111 INSERM - UMR 5308 CNRS - ENS Lyon - UCBL1). Colorisé par Noa Rosa C.

Le laboratoire Virpath à Lyon, est un des seuls laboratoires français à avoir isolé le virus et à effectuer des tests sur les cellules "cibles". L'équipe mise sur la stratégie de repositionnement de médicaments déjà mise en oeuvre pour trouver de nouveaux traitements contre les virus du Covid 19 

Par Fred Llop

Il s'agit d’une des toutes premières images du virus SARS-CoV-2 (Covid 19) isolé depuis des prélèvements de patients. Cette image a été obtenue par microscopie électronique à transmission sur la plateforme d’imagerie de l’Université Claude Bernard Lyon 1 (CIQLE).

Pour l’observer, les conditions d’infection du SARS-CoV-2 ont été reproduites dans un modèle physiologique d’épithélium respiratoire humain reconstitué et cultivé en interface air/liquide, c'est à dire au plus près de ce qui se passe dans la réalité chez les patients attteints.

Le laboratoire Virpath

Le laboratoire Virpath à Lyon, est un des seuls laboratoires français à avoir isolé le virus et à effectuer des tests sur les cellules "cibles" du Covid 19. 

L'équipe de Virpath mise sur la stratégie de repositionnement de médicaments déjà mise en oeuvre pour trouver de nouveaux traitements contre les virus de la grippe. Virpath a obtenu dans ces modèles pré-cliniques des résultats très encourageants contre le SARS-CoV-2. Un de ces médicaments repositionné "induit sur les cellules cibles (les cellules de notre système respiratoire) un état défavorable à l'infection."

L'équipe Virpath poursuit ses investigations pour compléter rapidement son étude préclinique afin de pouvoir proposer ce médicament repositionné pour traiter les patients atteints par le COVID-19.

 
 

Sur le même sujet

Les + Lus