La manifestation pro-Palestine à Lyon réclame "la liberté pour Gaza"

En signe de solidarité avec le peuple palestinien, le collectif 69 Palestine a décidé d'organiser un rassemblement sur la place des Terreaux, à Lyon, ce samedi 21 octobre. Une manifestation pro palestinienne menacée par un arrêté préfectoral. Le tribunal administratif a finalement autorisé à la mi-journée sa tenue après un recours déposé par le collectif 69 Palestine.

Il est un peu plus de 15h et la place des Terreaux est bondée ce samedi après-midi. Une foule compacte et quelques drapeaux palestiniens. Entre 1500 et 2000 personnes sont attendues, mais les participants au rassemblement de la place des Terreaux sont déjà très nombreux. La police est très présente. Le rassemblement, autorisé par le tribunal administratif de Lyon, fait le plein. La manifestation a rassemblé près d'un millier de personnes.

Sur la place, les manifestants sont venus réclamer "la levée du siège criminel de Gaza" et "la liberté pour Gaza". 

Sur la place des Terreaux, la foule scande "Macron complice, Israël assassin" ou encore "nous sommes tous des Palestiniens". Durant la prise de parole du collectif, la foule a entonné chants et slogans de soutien.

L'interdiction préfectorale suspendue

Le collectif 69 Palestine a organisé un rassemblement en soutien au peuple palestinien ce samedi 21 octobre sur la place des Terreaux, au cœur de la Presqu'île de Lyon. La demande avait été déposée en préfecture. Mais vendredi 20 octobre, les services de l'État avaient mis en avant le risque de trouble à l'ordre public et décidé d'interdire l'événement.

Le collectif a aussitôt déposé un référé liberté suite à la décision de la préfecture du Rhône d'interdire cette manifestation de soutien aux habitants de Gaza. Finalement, le délibéré du tribunal administratif de Lyon a été connu en début d'après-midi ce samedi, à moins de deux heures du coup d'envoi du rassemblement. 

La justice administrative a tranché : l'interdiction préfectorale a été suspendue. La manifestation, à l'appel du Collectif 69 Palestine, va bien pouvoir se dérouler comme prévu. Le rassemblement est prévu à partir de 15 heures.

À Paris aussi...

Une décision qui intervient deux jours après la décision du tribunal administratif de Paris. Saisi avant la tenue d'une manifestation pro palestinienne dans la capitale, le TA de Paris a également décidé jeudi de suspendre l'interdiction préfectorale qui la frappait, estimant que celle-ci représentait "une atteinte grave" à la liberté de manifester. 

Dans un télégramme qu'il avait adressé aux préfets le 12 octobre, cinq jours après l'attaque sanglante perpétrée en Israël par le Hamas, consigne avait été donnée d'interdire les "manifestations pro palestiniennes, parce qu'elles (étaient) susceptibles de générer des troubles à l'ordre public".