A Lyon, 33 personnes évacuées après un incendie

Dans la nuit de samedi à dimanche 16 septembre, un incendie s'est déclaré dans un immeuble d'habitation, à Lyon, sans faire de victime. 33 personnes ont été évacuées, dont un de nos journalistes.

Des cris dans la rue, des appels aux interphones, et des lumières qui s'allument dans les chambres. A 2h20 dans la nuit de samedi à dimanche 16 septembre, les passants alertent les riverains : un incendie s' est déclaré dans les combles d'un immeuble d'habitation situé au 112, grande rue de la Guillotière à Lyon. 

 

Des flammes aux fenêtres


Aucune victime n'est à déplorer. Le drame est évité, mais pour les riverains sortis de leur sommeil, dont je fais partie, restera la frayeur en voyant la lueur des flammes illuminer les fenêtres. Pour les habitants en étage élevé, la possibilité d'être pris au piège des flammes devient alors un risque bien réel. La fumée gagne le salon. D'où vient le feu ? Où se propage-t-il ? Pouvons nous descendre ?  L'escalier est praticable. Nous partons.

Comme nous, les habitants descendent des immeubles, certains en pyjama. Les pompiers se déploient. 33 personnes sont évacuées. Elles patienteront dans la rue le temps de l'intervention. 

 

Des habitants relogés


Rapidement, les secours maîtrisent l'incendie. Les habitants exposés pourront regagner leur habitation vers 4h30, tandis que les occupants de l'immeuble sinistré devront être relogés. Au total, une centaine de mètres carrés a brûlé, dans les combles de l'immeuble. Les causes du sinistre sont pour l'heure inconnues.

Au petit matin, dans le bâtiment, l'eau s'écoule encore dans les étages, l'odeur de brûlé perdure, et les dégâts matériels apparaissent. Mais dans la rue, le sinistre est déjà presque effacé. Pour les témoins, le souvenir que cela n'arrive pas qu'aux autres... En moyenne, un incendie d'habitation se déclare toutes les 2 minutes en France.  
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité