Lyon : 400 personnes manifestent contre les fascistes entre Les Terreaux et Bellecour

© France 3 Rhône-Alpes / Alain Jourdan
© France 3 Rhône-Alpes / Alain Jourdan

L’appel à manifester compte une trentaine de signataires : syndicats, partis politiques et associations. Une première manifestation avait réuni 200 personnes en janvier dernier, lorsque le local lyonnais de l'ex-GUD Le Pavillon Noir, avait ouvert ses portes. 

Par Daniel Pajonk

Les manifestants, qui se sont réunis à l’appel de partis politiques, de plusieurs associations proches de l’extrême gauche et de syndicats, refusent de laisser continuer s’implanter l’extrême droite dans le Vieux-Lyon. Le site, appelé le Pavillon noir, est implanté quai Pierre Scize depuis le 13 janvier. Il accueille les militants du groupuscule Le Bastion social, l’ancien mouvement étudiant d’extrême droite, GUD.
Les quatre cents manifestants ont fait une boucle entre la place des Terreaux et la place Bellecour, avant de revenir à leur point de départ. Les membres du collectif anti-fasciste protestent également contre les violences perpétrées par l’extrême droite radicale dans les rues du Vieux Lyon. Selon le collectif unitaire lyonnais pour la fermeture du local fasciste le Pavillon noir, deux agressions auraient eu lieu dans la nuit du 16 au 17 février. 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus