Mort de Gérard Houllier, entraîneur de l'OL de 2005 à 2007 : des réactions à Lyon

On vient d'apprendre le décès de l'ancien sélectionneur des Bleus, également ancien entraîneur de Lyon, Gérard Houllier. Il est décédé à l'âge de 73 ans, peu après avoir subi une nouvelle opération de l'aorte. Il avait été l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais de 2005 à 2007. L'OL dit perdre un ami.

Lyon, 29 mai 2005 : la poignée de mains entre Jean-Michel Aulas et Gérard Houiller, lorsque ce dernier a signé son contrat pour devenir l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais.
Lyon, 29 mai 2005 : la poignée de mains entre Jean-Michel Aulas et Gérard Houiller, lorsque ce dernier a signé son contrat pour devenir l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais. © Stéphane Guiochon/MaxPPP

On a appris la nouvelle ce lundi matin, 14 décembre. L'ancien entraîneur de l'Olympique Lyonnais Gérard Houllier est mort, à l'âge de 73 ans. Selon le quotidien L'Equipe, l'ancien technicien est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, quelques jours après une opération de l'aorte subie dans un hôpital parisien. Ce dernier venait de regagner son domicile.

Le football français pleure l’une de ses légendes. Natif de Thérouanne, dans le Pas-de-Calais, Gérard Houllier n'a jamais été footballeur professionnel mais a mené une carrière remarquée d'entraîneur et de manager, de Lens dans les années 1980 à Aston Villa (club anglais) à la fin de sa carrière, au début des années 2010.

Un passage très remarqué à l'Olympique Lyonnais

Gérard Houllier avait été un entraîneur à succès avec le PSG, l'OL et Liverpool. Il a également dirigé l'équipe de France. Gérard Houllier a aussi officié en tant que Directeur technique national (DTN) auprès de la FFF. Son nom restera attaché à l'Olympique lyonnais. Il fut conseiller du président Jean-Michel Aulas, plusieurs années après avoir remporté deux titres de champion de France en tant qu'entraîneur de Lyon.
Il est resté entraîneur de l'Olympique Lyonnais de 2005 à 2007. Il avait succédé à Paul Le Guen sur le banc lyonnais. Le technicien avait remporté le championnat de France en 2005 et 2006 avec l'OL, mais aussi le Trophée des Champions durant cette même période. En 2007, Gérard Houiller avait fait le choix de quitter le club lyonnais pour raisons personnelles avant de revenir en 2016, en tant que "conseiller extérieur".

 

Pluie d'hommages

La ministre des Sports a fait part de ses condoléances aux proches de l'ancien entraîneur et souligné sa perte pour le football français : "Avec la disparition de Gérard Houiller, la France perd un grand entraîneur et le football, un technicien reconnu partout dans le monde. Il était passionné par la transmission. Il va considérablement nous manquer."

La réaction de Houssem Aouar, joueur de l'Olympique Lyonnais : "Sous le choc de cette triste nouvelle... Mes plus sincères condoléances à toute sa famille et ses proches. MERCI. Reposez en paix Monsieur"

Ce lundi matin, ce sont les fans du ballon rond qui ont exprimé leur émotion sur les réseaux sociaux à l'annonce de cette disparition .... 

Les hommages ont commencé à pleuvoir après son décès, survenu quelques heures après le match Paris SG-Lyon (0-1), opposant deux de ses anciens clubs. "Choqué ! Lendemain de belle victoire, fête gâchée..." indique ce twittos. 

D'autres se souviennent de l'entraîneur alors que l'OL était à son apogée... Gérard Houiller reste pour certains "l'un des plus grands entraîneur que l'OL a vu passer!"

... et de leurs "premiers frissons à Gerland".

Des souvenirs très précis pour certains fans de football et une date : le 26 mai 2007.  L'OL est sacré Champion de France après sa victoire face à Nantes. …L'OL fête ce jour-là son sixième titre ! "Mr Houiller est à la tête de cette superbe équipe... c'est ce que je retiendrai de Mr Houiller", écrit ce fan. 

"Le peuple Lyonnais n'oubliera jamais" réagit encore cet autre supporteur. 

L'Olympique Lyonnais endeuillé

L'Olympique Lyonnais, qui a mis son logo en berne, est en deuil. Dans un communiqué publié sur son site, le club indique avoir "appris avec une immense douleur le décès de Gérard Houllier." Et le texte poursuit : "nous perdons l’un des plus grands architectes du football mondial dont l’excellence a marqué plus de trois décennies." Pour l'OL, "son héritage continuera de vivre à travers tous ceux qui aiment le football et tous ces joueurs, joueuses, clubs qui lui doivent tant. Gérard Houllier restera à jamais lié à l'histoire de l'Olympique Lyonnais."

"C’est une infinie tristesse parce que Gérard était un compagnon. C’était devenu un ami de tous les instants. Il avait toutes les caractéristiques d’un homme bienveillant et d’une compétence extraordinaire," a déclaré ce lundi après-midi Jean-Michel Aulas, le patron de l’Olympique Lyonnais. Ce dernier a décrit un "homme toujours disponible" qui "a tout donné pour l'Olympique Lyonnais". "Il faisait partie des gens sur lesquels on pouvait compter, pour le football et pour tout le reste," a confié Jean-Michel Aulas à propos de son ami disparu. "Il avait trop de qualités pour disparaître aussi vite, on avait pleins de projets ensemble pour l'avenir ... " a conclu le président de l'OL.

Le club de football de Lyon a également posté un message sur twitter : "le monde du foot perd une légende, l’Olympique Lyonnais perd un ami. Gérard va terriblement nous manquer." "Avant le début de l'entraînement, notre staff et nos joueurs ont rendu un vibrant hommage à Gérard Houllier," a ajouté l'OL.

Chez les filles de l'OL, Wendy Renard a également posté un message en fin de matinée : "Une grande perte pour nous".

Parmi les réactions, celle de l' ancien joueur de l'OL qui a réagi : l'ex gardien de but Grégory Coupet a écrit "Mais cette année est infernale... Quelle triste nouvelle. RIP coach." Quant à l'international Karim Benzema qui a fait ses classes à Lyon et qui évolue au Real Madrid, il s'est également exprimé via les réseaux sociaux avec un "Merci pour tout coach". 

L'ancien et le nouveau maire de Lyon, Gérard Collomb et Grégory Doucet, ont respectivement rendu hommage à cette figure du football qui a laissé son empreinte à l'OL. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès football sport olympique lyonnais hommage société