Lyon : L'ancien prêtre pédophile Bernard Preynat échappera-t-il à la prison ?

Bernard Preynat avait été condamné à 5 ans de prison ferme pour des actes de pédophilie auprès de jeunes scouts, il y a 40 ans près de Lyon. L'ancien prêtre a reconnu les faits mais son avocat demande une suspension d'exécution de peine pour raison de santé. Il pourrait donc échapper à la prison. 

Bernard Preynat au cours de son procès devant le tribunal de grande instance de Lyon, le 16 mars 2020.
Bernard Preynat au cours de son procès devant le tribunal de grande instance de Lyon, le 16 mars 2020. © L.Crozat

L'ancien prêtre Bernard Preynat, 75 ans, avait été condamné à cinq ans de prison pour agressions sexuelles sur mineurs en mars 2020. Il n'a jamais été incarcéré et pourrait ne jamais l'être. 

Son avocat en effet, a demandé l'avis d'un collège d'experts pour déterminer si son état de santé est compatible avec une détention. Âgé de 75 ans il était apparu en bonne santé il y a un an lors de son procès devant le tribunal de Grande Instance de Lyon. 

Le 16 mars 2020, le tribunal avait condamné à cinq ans de prison Bernard Preynat, reconnu coupable d'agressions sexuelles sur des jeunes scouts pendant qu'il était en poste à Sainte-Foy-lès-Lyon entre 1971 et 1991.

20 ans d'activité et des dizaines de victimes qui ont mené un long combat pour briser le silence. L'association la parole libérée avait réuni de très nombreux témoignages aboutissant à la mise en examen du prêtre pédophile, et de sa hiérarchie, jusqu'au Cardinal Philippe Barbarin. 

"La montagne a accouché d'une souris" 

Après sa condamnation, l'ancien prêtre avait fait appel de la décision et n'avait donc pas été placé en détention dans l'attente de son nouveau procès. En novembre 2020, il avait finalement renoncé à cette procédure. Si son état de santé est jugé incompatible avec une incarcération, l'ancien prêtre pourrait ne jamais aller en prison.

"Vous êtes condamné, vous êtes reconnu coupable, vous avouez les faits et vous voulez vous dédouaner d'aller en prison, en plus de ne pas pouvoir indemniser les victimes... C'est juste fou",  a réagi Pierre-Emmanuel Germain-Thill, victime du père Preynat.

En effet, pour cause d'insolvabilité Bernard Preynat ne pourra pas payer les dommages et intérêts auxquels il a été condamné. 

"Après toutes ces années de procédure, cela peut donner l'impression aux victimes que la montagne a accouché d'une souris" commente Yves Sauvayre, avocat d'une des victimes.  

L'association "La parole libérée" a souvent fait connaître son intention qu'une peine de prison, à l'âge avancé de Bernard Preynat, serait limitée. La mobilisation de ses membres avait pour but de rompre un fonctionnement institutionnel de l'Eglise dans les affaires de pédophilie.

Reconnu coupable en première instance de non dénonciation d'agression sexuelle sur mineur Philippe Barbarin avait ensuite été relaxé en appel mais a démissionné de ses fonctions d’archevêque de Lyon.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pédophilie faits divers religion société justice