Lyon : les artisans de plus en plus concernés par le burn out

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Le "mal du siècle" ou le syndrome d'épuisement professionnel, le "burn-out" touche près de 3 millions d'actifs en France. Ils pourraient un jour "craquer" à cause du stress et de la surcharge de travail, les chefs d'entreprise, artisans et commerçants font partie des plus exposés. 

Par Daniel Pajonk

Semaines de plus de 50 h pour 60% des artisans et au-delà pour un quart d'entre-eux, travail le week-end de plus en plus systématique, vacances en moyenne d’une semaine par an : les artisans sont de plus en plus stressés.  C'est le constat dressé par la Capeb qui a décidé de sensibiliser ses adhérents. 
Il s'agit de passer par-dessus les tabous car dans le secteur des petites entreprises du bâtiment, employés et gérants ne parlent pas de leurs douleurs, ni de leurs difficultés à se lever le matin pour venir travailler. Or, le phénomène touche plus que l'on ne pense. Pas nécessairement à cause des tensions économiques ou du marché, mais plutôt du fait de l'importance du nombre de choses à gérer quand on dirige une TPE. 
Une étude produite il y a un an par la Capeb affirmait déjà « 46% des petits patrons pensaient avoir fait ou avoir été proches d’un burn-out. » Les facteurs sont encore aggravés par un sentiment de solitude et un faible suivi médical, faute le plus souvent de temps.

Le burn out frappe les artisans

 

Sur le même sujet

Cérémonie de passation du Drapeau de la Résistance à Oyonnax (Ain)

Les + Lus