Lyon : un bateau solaire à Confluence

Le bateau solaire “Captain Sunset” est un prototype qui transporte de façon expérimentale une palette de vin jusqu’en Belgique comme cela se pratiquait autrefois. Arrivé au port de la Confluence à Lyon, il a remonté le Rhône et s'apprête à aborder la Saône... Un défi technologique.

Le bâteau solaire du belge Peter Van Elslander est parti le 12 juillet de Lamagistère (Tarn-et-Garonne), sur le canal du midi, pour parcourir 1800 km de voies navigables jusqu'à Gand, en Belgique.

C'est un catamaran de 12 mètres constitué d'un plateau métallique et d'un toit recouvert de 9 panneaux photovoltaïquesde 300 watts chacun. Il repose sur des flotteurs en polyéthylène, un des polymères de synthèse les plus simples et les moins chers. Comme le verre, l’acier et l’aluminium, il est recyclable à volonté.

Constituée d'éléments individuels qui s'emboitent comme des légos et sont insubmersibles, l'embarcation est équipée d'un système de batterie chargeable et déchargeable en permanence, ce qui leur assure une longévité plus grande.

Le bâteau passe les écluses sans difficulté, il peut parcourir de grandes distances... La préfiguration d'un transport fluvial qui affiche un bilan carbone particulièrement bas.

Le reportage, en compagnie de Peter Van Elslander sur le "Captain Sunset", de Julien Sauvadon et Laure Crozat :

©F3RA