Cet article date de plus de 6 ans

Lyon : La brigade fluviale dispose de nouveaux moyens

Un moment menacée de disparition, la brigade fluviale de Lyon dispose d'une nouvelle embarcation qui permettra de mieux assurer la sécurité des berges de la Saône et du Rhône ,de plus en plus fréquentées. Elle interviendra de Decines à Feyzin, de Grigny à Givors mais aussi jusqu'à Villefranche.     
Les plaisanciers et tous ceux qui profitent du fleuve, parfois au mépris de la réglementation, sont maintenant prévenus. La brigade fluviale de Lyon voit ses moyens renforcés avec la mise en service d'une nouvelle embarcation, le Phénix, qui permettra de multiplier les contrôles. Les berges rendues aux lyonnais, le Rhône et la Saône sont redevenus des espaces de détente et d'insouciance qui peuvent présenter des risques souvent méconnus: La baignade sauvage , par exemple , dans une eau froide avec des courants forts. 

La brigade fluviale de la direction départementale de la Sûreté publique compte une dizaine d'agents chargés d'intervenir sur toutes les activités nautiques et de relever les infractions dans la navigation de plaisance. En 2014 ,la brigade a procédé au contrôle de 528 bateaux et de leurs 3200 passagers. Elle est aussi intervenue 76 fois pour porter secours et assistance et l'an passé elle a sauvé 7 personnes de la noyade ... 

Les patrouilles, maintenant  assurées grâce à un bateau pneumatique rapide à coque rigide , seront assurées à raison d'un équipage par jour entre 7h30 et 18h40 en hiver et de 9h15 à 20h25 en été.La zone d'intervention est particulièrement étendue puisqu'elle va de Décines  à Feyzin,de Grigny à Givors sur le Rhône mais aussi sur la Saône jusqu'à Villefranche , Arnas et Rochetaillée.  
durée de la vidéo: 01 min 41
Lyon: Le nouveau bateau de la brigade fluviale
             
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société