A Lyon, un café associatif recrée du lien entre générations

Plus qu'un café, une seconde famille. Voici le slogan d'un nouveau café qui a ouvert ses portes, le 1er octobre 2020, dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon. Chez Daddy c'est comme à la maison. Ici, il s'agit de lutter contre l'isolement des personnes âgées, de recréer du lien entre générations.

Plus qu'un café, une seconde famille... Chez Daddy a ouvert ses portes dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon. Objectif : recréer du lien entre générations.
Plus qu'un café, une seconde famille... Chez Daddy a ouvert ses portes dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon. Objectif : recréer du lien entre générations. © FTV
À Lyon, dans le quartier de la Croix-Rousse, il existe désormais un café où il fait bon se retrouver entre générations. Chez Daddy, pas de chichi. Jeunes et moins jeunes s'y retrouvent pour un moment de convivialité, et tout le monde est prié de se tutoyer.
Philippe Albanel est le fondateur d'une association de quartier, Entour'âge Solidaire, qui, depuis le 1er octobre 2020, a donné naissance à ce lieu où la règle est le partage.

Ce jour-là, on y retrouve Dominique venue de Caluire-et-Cuire pour découvrir le lieu. "Ici, on peut avoir des avis de tous les âges et ça donne un coup de fraîcheur aux anciens, vous voyez, c'est gai, c'est vivant".  Floé, elle, est âgée de 18 ans, et le concept du café associatif l'intéresse "parce qu'on peut y discuter, se connaitre un peu, échanger avec les aînés à propos de leur vie, leur métier". 
 

Un fonctionnement pour se sentir en famille, comme à la maison

Philippe Albanel, fondateur de l'association Entour'âge Solidaire et du café Chez Daddy explique qu'à la première visite, l'adhésion à l'association est obligatoire mais à prix libre. "La deuxième fois, tu payes ce que tu veux en fonction de tes moyens, du bon moment passé." Et pour les plus fidèles, un abonnement à l'année est possible, avec accès illimité au lieu, activités et boissons chaudes.
 

L'idée c'est que les gens se sentent comme à la maison et qu'ils ne soient pas obligés de passer à chaque fois à la caisse pour payer. Cela permet aussi d'impliquer des partenaires. Au-dessus, il y a une résidence seniors et le bailleur social va offrir l'abonnement aux résidents. La mairie de Lyon va aussi en offrir à des personnes isolées. Nous, cela nous permet de sécuriser notre modèle économique avec des revenus réguliers.

Philippe Albanel


Pour que le café soit le plus autonome financièrement parlant, l'association a travaillé avec des fondations, des partenaires publics et privés pour se lancer. Un appel aux dons a également été mis en place sur le site d'Helloasso avec l'objectif de récolter 10.000 euros.
 

Un café pour pallier le manque de lien entre générations, mais aussi entre voisins

Avant d'ouvrir ce café, Philippe a d'abord monté une structure d'aide à domicile pour personnes âgées. Et c'est à ce moment-là qu'il s'est rendu compte qu'il y avait vraiment "un besoin énorme, un manque de lien entre les générations." Le confinement va décupler l'envie d'agir, et de manière collective. "On a commencé à mettre en place des courses, des coups de téléphone pour créer du lien avec les personnes âgées. On avait un conteur qui racontait des histoires par téléphone, on a fait un concert dans une résidence de séniors", raconte Philippe. Un vaste élan de solidarité se met en place, et 150 bénévoles rejoignent la "toute petite association de quartier".
 

Le danger c'était qu'après, chacun reparte à sa petite vie et oublie tout cela. Mais j'espère que l'ouverture du café, c'est le point de départ de nouvelles solidarités entre les générations, car c'est important.

Philippe Albanel, fondateur de l'association Entour'âge Solidaire / café Chez Daddy


Chez Daddy, la porte est ouverte à tous. Les activités sont variées afin d'attirer toutes les générations. Un exemple : "les mercredis, on a souvent une activité contes avec des personnes âgées qui peuvent en faire la lecture aux enfants". Jeux, sports, détente... les activités sont également "basées sur le partage de talents des habitants du quartier" poursuit Philippe.
L'enthousiasme de ce patron de café pas comme les autres semble ne pas avoir de limite. Et surtout pas, de limite d'âge. Le doyen de Chez Daddy a 99 ans. Et des tout-petits pourraient bien venir le rejoindre car Philippe travaille déjà à un partenariat avec la crèche d'à-côté.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société personnes âgées famille