Lyon : le groupe EELV dénonce l'attaque du stand de la Métropole au salon Primevère

Publié le Mis à jour le

Le groupe Europe Ecologie Les Verts  dénonce par voie de communiqué l'attaque dont le stand de la Métropole a été victime ce week-end lors du salon Primevère dédié depuis plus de 30 ans à l'écologie.

Le groupe Europe Ecologie les Verts de la Métropole de Lyon est en colère et le fait savoir par voie de communiqué. Dimanche après-midi, au sein du salon Primevère, une vingtaine d’individus a violemment attaqué le stand de la métropole de Lyon .Un stand qui faisait la promotion des actions en faveur de l'environnement et de l'éco-rénovation. Le groupe « salue le sang-froid des agents présents sur le stand à ce moment-là qui n’ont pas répondu à la provocation et évité que la situation dégénère plus gravement. »



"Une action incompréhensible et injustifiable"



Le salon Primevère est dédié depuis plus de 30 ans à l’écologie (dont une des valeurs est la non-violence), ainsi qu’aux alternatives. « C’est un espace de débat et de rencontres ouvert à des personnes ayant des positionnements très différents, et notamment aux radicaux. Elu-e-s écologistes, nous rappelons que le Grand Lyon puis la Métropole sont présents sur le salon Primevère en tant qu’institution porteuse d’actions publiques relatives à la préservation de la biodiversité, les déplacements doux… »



La motivation et les idées des assaillants ne sont pas connues, et les élus dénoncent que « saccager un stand tenu par trois fonctionnaires dans un lieu pacifique, n’est en aucun cas un acte de courage. » et déplorent une « action non seulement stupide mais surtout  irresponsable ». 



Primevère, 30 ans de militantisme



Ce salon est né il y a plus de 30 ans. Un petit rendez-vous entre militants…Trois décennies plus tard, Primevère a bien grandi. 35 000 visiteurs étaient attendus ce week-end. le salon est devenu un rendez-vous incontournable de l’écologie.



De ses débuts il y a 3 décennies à aujourd'hui, le salon Primevère a bien grandi, sans perdre ses valeurs ni son militantisme.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité