• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon : le groupe Toupargel bénéficie d'une période d'observation de 6 mois

© France 3 RA
© France 3 RA

Jeudi 31 janiver, le tribunal de commerce de Lyon devait examiner la demande d'ouverture d'une procédure de sauvegarde du groupe Toupargel. Le siège social du groupe de distribution de produits surgelés est basé à Civrieux-d'Azergues. Le Tribunal a ouvert une période d'observation de 6 mois. 

Par Dolores Mazzola

Quel avenir pour le groupe Toupargel ? La société est spécialisée dans la distribution de produits surgelés a été créée en 1947. Elle a commencé à vendre des produits surgelés à domicile dans les années 80. Ce sont des années fastes avec un chiffre d'affaires qui passe alors de 6 millions à 300 millions d'euros. Son meilleur atout est le téléphone.  Mais l'arrivée d'internet et des nouvelles technologies du numérique changent la donne pour l'entreprise basée à Civrieux d'Azergues, dans le Rhône.

Le groupe a vu son chiffre d'affaires baisser ces dernières années. Toupargel possède plus d'une centaine d'agences de livraison et emploie 2400 personnes. La direction a demandé une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Lyon.

Jeudi 31 janvier, ses représentants sont venus demander un répit au tribunal de commerce de Lyon. Le tribunal devait examiner cette demande de mise en redressement judiciaire. Le groupe a besoin de temps pour remonter la pente. Une manière de "protéger l'entreprise", lui donner du temps pour "se redresser, modifier son exploitation et trouver de nouveaux marchés," a indiqué Maître Nicolas Bes, avocat de Toupargel, le jour de l'audience. Si elle obtient son redressement, la direction promet donc de changer de stratégie. Pour le dirigeant du groupe, Romain Tchénio, "le cap, c'est le plan oxygène avec davantage de ventes sur internet, l'élargissement de la gamme de produits".  Du côté des salariés, on reste pour l'instant solidaire des dirigeants. 
 
Toupargel devant le tribunal de commerce de Lyon
Audience le 31 janvier 2019 pour demander le placement en redressement judiciaire - France 3 RA - E.Rosso, J.Perrier


Dans le cadre de la procédure, le tribunal de commerce de Lyon vient d'ouvrir une période d'observation de six mois pour le groupe.

Sur le même sujet

Archives : les 20 ans du classement du Vieux-Lyon

Les + Lus