Lyon: L'aéroport Saint-Exupéry site pilote de l'aviation à hydrogène en Europe

Airbus, Air Liquide et VINCI Airports, ont annoncé que l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry (Rhône) accueillera les premières installations des avions à hydrogène dès 2023

L'aéroport de Lyon-Saint Exupéry (France) accueillera les premières installations des futurs avions à hydrogène dès 2023. 

Qualifié de "centre d'excellence pour l'innovation de VINCI Airports", Saint -Exupéry a été choisi comme aéroport pilote en France. 

A partir de 2023 une station de distribution de gaz hydrogène sera déployée. Dans un premier temps, elle permettra d'alimenter des véhicules qui ciculent sur la zone aéroportuaire. (Bus, camions, matériel de maintenance) "Cette première phase est indispensable pour tester les installations et la dynamique de l'aéroport en tant que « hub hydrogène » dans sa zone d'intervention" précise le communiqué d'Airbus. 

durée de la vidéo: 57 h min
Avion à Hydrogène : le projet Airbus ©Airbus

Entre 2023 et 2030, le plan prévoit de déployer des infrastructures d'hydrogène liquide qui permettront de ravitailler les réservoirs des futurs avions.

D'ici 2030, les trois partenaires étudieront la possibilité d'équiper le réseau aéroportuaire européen de VINCI Airports des installations de production, de stockage et de fourniture d'hydrogène nécessaires à son utilisation au sol et à bord des avions.

Décarboner le transport aérien

"Ce partenariat illustre l'engagement commun des partenaires à décarboner le transport aérien et constitue une avancée majeure pour le développement de l'hydrogène dans l'écosystème aéroportuaire." 

Si Vinci juge les premiers tests concluant, Lyon servira d'exemple pour élargir les mêmes installations à l'ensemble du réseau aéroportuaire européen du groupe.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie environnement écologie transports