Lyon : La Fête des Lumières maintenue mais le masque obligatoire en cour de récréation et le télétravail étendu pour contrer la 5e vague de coronavirus annonce Jean Castex

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Marie
Intervention du premier ministre à l'issue du conseil de défense du 6 décembre 2021
Intervention du premier ministre à l'issue du conseil de défense du 6 décembre 2021 © France TV

La Fête des Lumières pourra se tenir à Lyon mais les enfants seront masqués en cour de récréation et le télétravail étendu et les discothèques fermées. Le point sur les mesures annoncées par Jean Castex pour ralentir la circulation du Coronavirus.

Le premier ministre Jean Castex, dans le prolongement du conseil de défense a fait un point de situation sur la 5e vague de propagation de l'épidémie de Coronavirus. 

"Pas de jauges ni de confinement ça serait disproportionné" a déclaré le premier ministre. Mais plusieurs mesures sont enclenchées notamment pour les enfants. 

Le masque en cour de récréation 

Le gouvernement a décidé de déclencher le niveau 3 du protocole sanitaire dans les écoles c'est à dire ne pas mélanger les différentes classes, rendre les masques obligatoires en extérieur à partir du CP. 

La vaccination des enfants entre 5 et 11 ans n'est pas obligatoire sera à terme encouragée sur la base du volontariat. Un premier avis de la Haute Autorité de Santé la rend possible pour les enfants en surpoids ou atteints de pathologies à risques. 

 Favoriser le télétravail 

"Le virus circule dans tous les territoires et dans toutes les tranches de population. La situation n'est pas la même qu'il y a un an" a précisé Jean Castex.  Mais a -t-il rappelé, "le télétravail doit être étendu" et si l'encouragement des entreprises ne fonctionne pas elles pourraient se voir obligées de le mettre en place. "Jusqu'au fêtes de fin d'année on lève le pied sur les moments conviviaux et festifs. Il faut généraliser cette consigne" a déclaré le premier ministre.  

Chocolats chauds et crêpes sous contrôle pour la fête des Lumières 

Pour les évènements en extérieur, aucune restriction supplémentaire n'a été annoncée. La Fête des Lumières pourra donc se dérouler à Lyon mais comme sur les marchés de Noël par exemple, les protocoles doivent évoluer pour que les consommations de produits alimentaires se fassent dans des secteurs où le pass sanitaire peut être contrôlé. Le Préfet du Rhône doit présenter le dispositif de sécurité le mardi 7 décembre. L'interdiction de la vente ambulante semble donc compromise dans les secteurs ls plus fréquentés. 

"Conserver notre bouclier vaccinal et même l'amplifier" 

15 millions de personnes auront un rappel d'ici début janvier, et il y aura de nouveaux créneaux. Les plus de 65 ans pourront tous recevoir leur rappel sans rendez-vous. 

La France compte aujourd'hui 52 millions de vaccinés, et sans la vaccination "nos hôpitaux seraient saturés comme au moment de la première vague et nous aurions déjà confiné" a jugé Jean Castex. 

Les discothèques fermées jusqu'à la fin de l'année 

Le premier ministre a annoncé une nouvelle fermeture des discothèques. Les secteurs impactés seront aidés par le gouvernement, traiteurs et professionnels de l'évènementiel bénéficieront de compensation sur leurs pertes a promis le gouvernement. 

Reprendre les bons réflexes 

Selon l'épidémiologiste Philippe Amouyel : "Avant de mettre des jauges ou un couvre feu, il faut reprendre les bons réflexes. Depuis octobre il y a un relâchement, les gens se lavent moins les mains, portent mal le masque ... il faut absolument respecter les gestes barrières" 

"90% des adultes sont vaccinés en France, restent donc 6 millions de non vaccinés or 5 à 10 % de la population est nécessaire pour déclencher une vague" explique Philippe Amouyel . Il rappelle également que 9 millions d'enfants ne sont pas vaccinés et restent vecteurs de la maladie. L'ensemble des enfants pourraient être éligibles au vaccin d'ici la fin de l'année mais le ministre de la santé Olivier Véran a rappelé clairement qu'aucune obligation n'est envisagée pour les plus jeunes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.