Lyon : la Halle Tony Garnier parmi les 15 meilleures salles de spectacles du monde

Le magazine Geo a dévoilé une liste des 15 salles de spectacle mythiques du monde. Parmi les lieux remarquable figure la Halle Tony Garnier de Lyon. 

Halle Tony Garnier (archives)
Halle Tony Garnier (archives) © France tv

Pour Geo, la Halle Tony Garnier, bâtisse à l'architecture remarquable située  dans le 7e arrondissement de Lyon, fait partie des salles de spectacle mythique. Le magazine a établi un classement des salles où se rendre "au moins une fois dans sa vie" en raison de leur histoire, de leur emplacement, de leur architecture ou encore des événements mémorables accueillis. Ce classement met en avant des salles prestigieuses telles que l’Olympia à Paris, le Madison Square Garden à New York, le Bolchoï à Moscou, La Fenice à Venise ou encore l'Opera House de Sydney. 

Bâtiment classé depuis 1975

C'est en 1905 que le maire Edouard Herriot avait confirmé Tony Garnier comme seul architecte des futurs abattoirs et du Marché aux bestiaux.  Il s’agit du premier projet d’envergure confié à Tony Garnier.  Sa construction s'est échelonnée de 1909 à 1914. L'ensemble des abattoirs municipaux est appelé abattoirs de la Mouche et couvrent une superficie de près de 25 hectares. Les abattoirs s'organisent alors en deux zones : la grande halle qui sert de marché aux bestiaux et les abattoirs proprement dits qui répondent aux normes sanitaires de l'époque. Aujourd'hui, la halle reste le seul témoin de cet ensemble.

Pendant la première guerre mondiale, la Halle a été une usine d’armement et dépôt de munitions avant de retrouver sa destination première. Les abattoirs sont réellement mis en service en 1928. Mais en 1967, les abattoirs sont fermés et transférés à Corbas, en périphérie.
Le site a failli disparaître mais la halle aux bestiaux, deux pavillons d’entrée au nord et l’arche monumentale ont pu être préservés. Ils ont été inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques le 16 mai 1975. Inoccupée pendant 12 ans, la Halle a finalement été restaurée qu’à partir de 1987-1988. Le marché est couvert d'une charpente métallique qui ne repose sur aucun pilier intérieur et d'une dimension exceptionnelle 80 mètres par 120 mètres. La vaste halle a été transformée pour accueillir des événements culturels à la fin des années 80, des concerts mais aussi des événements du Festival Lumière.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture