Lyon : les manifestants du 1er mai de retour dans les rues après deux années particulières

Des milliers de manifestants dans les rues de Lyon, malgré la pluie et beaucoup de jeunes ont fait le déplacement pour cette version 2021 de la fête du travail. 

 

5000 personnes ( selon les organisateurs), 3000 selon les autorités, ont marché pour la fête du travail à Lyon ce 1er mai 2021
5000 personnes ( selon les organisateurs), 3000 selon les autorités, ont marché pour la fête du travail à Lyon ce 1er mai 2021 © M.Aissou

2021, un 1er mai comme on n'en avait pas vu à Lyon depuis deux ans. Le cortège de manifestants a défilé pour alerter sur la situation économique du pays, la précarisation liée à la crise sanitaire et la réforme de l'assurance chômage. 

De mémoire de Lyonnais, cette image contraste avec 2020, évidemment. Le pays était alors en plein confinement strict, impensable cette année là, de participer à la traditionnelle manifestation des travailleurs. Un an plus tôt, en 2019, les rassemblements étaient teintés de jaunes à la couleur du mouvement des gilets qui secouaient alors le pays.

Beaucoup de jeunes dans le cortège 

Beaucoup de jeunes dans le cortège du 1er mai 2021
Beaucoup de jeunes dans le cortège du 1er mai 2021 © M.Aïssou

 

Le défilé 2021 s'est déroulé de façon plus classique si ce n'est que la jeunesse y est particulièrement représentée. C'est peut-être là, la spécificité de cette année. Feministes, soutiens aux sans papiers, pacifistes, des milliers de militants ont répondu à l'appel et ont marché aux cotés es syndicats. 

Les manifestants entendent alerter le gouvernement sur la précarisation des travailleurs dans de nombreux domaines suite à la crise sanitaire de la COVID. Une fragilisation économique, à laquelle s'ajoutent les craintes liées à la réforme de l'assurance chômage. 

Plusieurs charges de police 

A plusieurs reprises, la police a chargé sur les manifestants. De nombreux témoignages relatent une certaine incompréhension au sein du cortège. 

 

5 personnes interpellées

D'après les forces de l'ordre, il s'agissait de disperser des groupes hostiles et des bagarres entre manifestants aux idéologies opposées. La préfecture parle d'environ 250 black-blocs en tête de cortège que les agents ont voulu disperser dès le début de la manifestation. Plusieurs interventions ont été nécessaires pour maintenir l'ordre ont jugé les autorités, qui déplorent 27 policiers et gendarmes légèrement blessés. Du coté des manifestants, une personne a été blessée selon la Préfecture du Rhône.

5 individus ont été interpellés pour jets de projectiles. La manifestation s'est achévée en fin de matinée place Bellecour, dans une ambiance festive et sous les parapluies de rigueur. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social