Lyon : les mesures destinées à sécuriser la montée de Choulans présentées en réunion publique

Ce mardi 29 juin 2021, la mairie du 5e arrondissement de Lyon organise une réunion publique au gymnase de la Quarantaine pour présenter les mesures de réduction de vitesse et de sécurisation de la montée de Choulans.

Après deux accidents mortels survenus à quelques jours d'intervalle sur la montée de Choulans, la mairie du 5e arrondissement a décidé d'organiser une réunion publique concernant les mesures de sécurisation de cet axe jugé particulièrement accidentogène. La Métropole de Lyon avait déjà décidé de prendre les devants afin de réduire la vitesse sur cette deux fois deux voies, séparées par un terre-plein central en béton. Le cycle des feux a été modifié et la présence policière renforcée. Des radars pédagogiques et fixes devraient également être installés. Ces dispositifs seront présentés lors de la réunion publique ce mardi 29 juin, en soirée. Dans la matinée, la police a également effectué des contrôles de vitesse. 

 

Lors de cette réunion publique prévue de 19h à 20h30 au gymnase de la Quarantaine, au pied de la montée de Choulans, la maire du 5e arrondissement,  Nadine Georgel, mais aussi Fabien Bagnon, le vice-président de la Métropole de Lyon chargé de la voirie et des mobilités actives ainsi que Mohamed Chihi, adjoint en charge de la sûreté, de la sécurité et de la tranquillité, seront présents.

Deux accidents mortels en une semaine

Le 9 juin dernier, au petit matin, un conducteur d’une vingtaine d’années perdait le contrôle de son véhicule. Il était tué sur le coup et ses deux passagers étaient sérieusement blessés. Une semaine plus tard, c'est un adolescent de 16 ans qui perdait la vie tragiquement. A la sortie d'un des virages, dans le sens de la descente, un camion se renversait sur le trottoir de la montée, écrasant au passage l'adolescent qui se rendait en cours, au lycée professionnel Don Bosco. 

Depuis de nombreuses années, la montée de Choulans avait pourtant bien été identifiée par les pouvoirs publics et les élus comme "dangereuse, accidentogène, hostile aux piétons et aux cyclistes". 

"En 2019, ce sont 35 personnes qui sont décédées sur les voies de la Métropole, dont 17 piétons. Pour qu’il n’y ait plus de morts sur nos routes, la Métropole et la Ville souhaitent actionner tous les leviers : répression, prévention, aménagements", peut-on lire sur le tract annonçant la réunion publique de ce mardi soir.

Un axe très fréquenté

Avec ses quatre grands virages, dont trois très serrés, la montée de Choulans est soumise à un important trafic, notamment aux heures de pointe. Elle sert également d'itinéraire de délestage lorsque le tunnel sous Fourvière est fermé. Cette route est en conséquence utilisée par de nombreux automobilistes et poids lourds qui veulent contourner le tunnel engorgé. Sans compter la circulation des bus TCL double.

Cet axe est emprunté par près de 25 000 véhicules par jour selon les chiffres de la Métropole de Lyon. Entre l'entrée du tunnel sous Fourvière et l'avenue Debrousse, la montée de Choulans est la principale voie d'accès entre les quais de Saône et la colline de Fourvière mais aussi le quartier Saint-Just ou encore l'ouest lyonnais. La vitesse est limitée à 50 km/h. Une limitation loin d'être respectée par tous sur cette route qualifiée par certains riverains de véritable "autoroute urbaine", dont la configuration incite à la vitesse. Les comportements dangereux sont pointés du doigt depuis de nombreuses années. En vain. Deux feux sont pourtant présents sur la montée de Choulans afin de casser la vitesse des voitures. 

Après ce nouveau drame qui a coûté la vie à un piéton de 16 ans, les riverains sont excédés. Ils ont lancé une pétition sur internet pour demander la sécurisation de cet axe routier. Elle a déjà récolté plus de 19.760 signatures. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité accident faits divers