Lyon : Le Matmut stadium fin prêt pour le premier match du LOU à domicile

Le LOU rugby disputera son premier match à domicile contre Brive, samedi à Gerland, dans un stade complétement réaménagé. Le Matmut stadium pourra désormais accueillir 35 000 personnes dans une enceinte dédiée au rugby et conformément aux exigences du TOP 14. 

Par Philippe Bette

Le "nouveau" stade de Gerland est livré juste à temps pour accueillir le premier match à domicile du LOU, samedi contre Brive (18h45). Rebaptisé Matmut stadium, il pourra désormais accueillir au maximum 35 000 personnes, ou beaucoup moins, selon les événements puisque la structure est modulable. Une structure qui a été complétement repensée pour s'adapter aux  exigences du championnat de rugby tout en respectant le style architectural mis en place à sa création par Tony Garnier. Les monuments de France ont veillé à ce qu'il en soit ainsi.

Des transformations importantes ont été réalisées par GL Events pour 38 millions d'euros. Les tibunes ouest (anciennement Jean Jaures) et Est (Anciennement Jean Bouin) ont été complétement repensées. Les gradins sont rapprochés de la pelouse et leur pente a été redressée pour offrir aux spectateurs une meilleure visiblité du jeu.

Les loges ont été agrandies et des ascenceurs permettent une meilleure accessibilité. C'est l'architecte Albert Constantin, qui avait déjà modernisé le stade avant le mondial 98, qui a repris l'ouvrage pour lui redonner une nouvelle jeunesse.

Il s'agit du plus important investissement immobilier de GL Events depusi 3 ans en France. GL Events qui a prévu d'y organiser aussi de grands évenements en dehors du rugby. On se souvient de la passe d'armes entre le PDG du groupe Olivier Ginon et le président de l'OL à propos justement de la concurrence entre les deux stades sur l'évenementiel. GL Events a en définitive obtenu de la ville de Lyon le droit d'exploiter par ailleurs la structure à sa convenance 5 fois par an. Olivier Ginon, actionnaire majoritaire du LOU Rugby, a d'ailleurs souligné aujourd'hui "une belle leçon d'un accord public-privé"                



          

   

          

       

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus