• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon menace de résilier le contrat de desserte de l'aéroport Saint-Exupéry, jugée trop chère

L'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Photo d'archive. / © France 3 Rhône-Alpes
L'aéroport Lyon Saint-Exupéry. Photo d'archive. / © France 3 Rhône-Alpes

La métropole de Lyon et le Sytral, l'autorité organisatrice des transports de l'agglomération, ont annoncé vendredi 12 avril leur volonté de renégocier "en profondeur" le contrat de la desserte de l'aéroport, au coût jugé "excessif" pour l'usager.

Par Renaud Gardette

La métropole de Lyon et l'autorité organisatrice des transports de l'agglomération lyonnaise Sytral ont annoncé vendredi 12 avril leur volonté de renégocier "en profondeur" le contrat de la desserte de l'aéroport, au coût jugé "excessif" pour l'usager.

En cas d'absence d'accord d'ici l'automne avec la société exploitante, les autorités lyonnaises agitent dans un communiqué la menace d'une résiliation pure et simple du contrat de concession. La disposition la plus contestée de ce document prévoit que Rhônexpress bénéficie d'un monopole de la desserte de l'aéroport Lyon Saint-Exupéry jusqu'à la fin décembre 2038.

D'où, disent les critiques, le prix élevé de cette liaison, qui permet de joindre par un tramway dédié l'aéroport depuis la gare de La Part-Dieu en une demi-heure, avec une fréquence maximale de quatre rames par heure.

Un aller-simple plein tarif coûte en effet 15,20 euros (26,70 euros pour un aller-retour). A titre de comparaison, à Paris, un ticket de RER pour l'aéroport de Roissy coûte 10,30 euros, pour une distance comparable.

Outre la baisse des tarifs, les autorités lyonnaises souhaitent obtenir une amélioration de la desserte de l'Est de l'agglomération et la mise en place de dessertes alternatives de l'aéroport.

La société exploitante de Rhônexpress est formée par la Caisse des dépôts (36,60% du capital), l'opérateur de transports en commun Transdev (28,20%) et le géant des concessions Vinci (35,20%), par ailleurs gestionnaire de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.
 

Sur le même sujet

Témoignage père militaire tué au Burkina : les risques du métier

Les + Lus