Lyon métropole: Gérard Collomb annonce des mesures anti-pollution

Alors que la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, annonce l'arrivée de vignettes dès le 1er juillet pour réguler
la circulation, les élus de la Métropole de Lyon étudient ce mardi 21 juin au matin un Plan baptisé Oxygène. 



Le Plan Oxygène pour la Métropole de Lyon a été présenté ce mardi matin par Gérard Collomb.  
Parmi les mesures préconisées, l'interdiction définitive du transit des poids lourds sous le tunnel de Fourvière, le déploiement de 1000 km de pistes cyclables d'ici 2020, le retour de la prime à l'acquisition de vélos électriques et l'encouragement à la reconversion des industries vers la chimie verte.
"Nous aiderons à la rénovation des chauffages individuels au bois", a également annoncé le président de la Métropole, qui a fait un premier bilan de ses acteurs en matière de qualité de l'air : "Nous avons réduit la place de la voiture particulière dans le Grand Lyon. En terme de logement, nos bâtiments ont une longueur d'avance sur les standards énergétiques".

Selon un sondage, publié en 2013, 83% des Rhônalpins se disent préoccupés par la qualité de l'air. "En matière de santé et d’environnement, la qualité de l’air apparaît comme la principale préoccupation des rhônalpins parmi 5 problématiques proposées. Elle est citée devant l’achat de produits alimentaires sans risques pour la santé, l’élimination des déchets ménagers, la qualité de l’eau potable et le changement climatique. Les Rhônalpins s’inquiètent des effets de la pollution de l’air sur leur santé au quotidien à 62 % contre 25 % pendant les pics de pollution. Cette inquiétude est encore plus marquée chez les urbains (67%) et les 25-34 ans (73%)" peut-on lire dans les conclusions de cette étude.